Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’ARS d’Ile de France lauréate pour la réduction des nuisances sonores dans les services de néonatalité (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’ARS Île-de-France est fière d’avoir remporté le premier prix des Décibels d’Or 2019, catégorie Santé-environnement. Cette récompense salue le dispositif mis en place pour réduire les nuisances sonores dans les services de néonatalité franciliens. 

 

L’Agence œuvre depuis plusieurs années au déploiement d’un dispositif de suivi des nouveau-nés vulnérables ainsi qu’au dépistage néonatal des troubles de l’audition. Dans ce contexte, la Délégation départementale des Yvelines a piloté  une étude acoustique dans 5 établissements d’Île-de-France disposant d’une maternité de type III, dotée d’un service de néonatalogie et de réanimation néonatale.

 

Le silence est d’or 

Il n’existe pas de réglementation, ni de valeurs guides françaises ou européennes fixant les niveaux sonores à ne pas dépasser spécifiquement dans les unités de soins de réanimation néonatale et de néonatalogie. Les mesures réalisées par l’Agence ont mis en évidence que les enfants prématurés accueillis dans ces services sont exposés en permanence à un niveau sonore élevé, avec des dépassements parfois majeurs des valeurs guides émises par l’OMS en 1999 ; Ce niveau élevé est notamment lié aux instrument de surveillance médicale et à leurs alarmes, à des défauts de conception des locaux, aux manipulations de matériel en particulier lors des soins des enfants et aux comportements humains. Cet environnement sonore présente un risque pour la santé de ces enfants.

A l’issue de cette étude, l’ARS a proposé des recommandations pour agir sur les différentes sources des nuisances sonores dans les services de néonatalogie, notamment sur l’aménagement des locaux, les modes d’organisation des équipes soignantes et les types de matériel et d’appareils électromédicaux. L’Agence a également décidé de s’engager dans des actions de sensibilisation et de réduction des nuisances auditives dans ces services, actions qui s’inscrivent dans le cadre du Plan régional Santé-environnement 2017-2021 :

1.       Déployer une communication auprès du grand public et du personnel hospitalier pour mieux promouvoir les recommandations de l’ARS en termes d’adaptations organisationnelles, matérielles et comportementales.

2.       Mettre en place des actions de formation des personnels des établissements de santéafin de réduire le niveau sonore dans leurs maternités, en faisant évoluer l’organisation de leurs services et les pratiques professionnelles

3.       Accompagner certains établissements en pleine restructuration du service de réanimation néonatale et de néonatalogie. L’enjeu : faire les choix d’aménagement les plus pertinents pour limiter l’exposition des nouveau-nés à des niveaux sonores élevés.

 

A propos des Décibels d’Or

Tous les trois ans, le concours Décibels d’Or, organisé par le Conseil National du Bruit, récompense les initiatives d’industriels, élus, enseignants, concepteurs, représentants d’associations, chercheurs, français et européens. Les trophées mettent en valeur des réalisations significatives, innovantes ou remarquables dans le domaine de l’amélioration de l’environnement sonore.

 

La remise des trophées a eu lieu le 2 décembre en présence du ministère de la transition écologique et solidaire, et de Laurianne Rossi, députée de Seine-Maritime et présidente du Conseil National du Bruit.

 

Pour en savoir plus :

 

–          Dossier d’information – Le silence est d’or : réduction des nuisances sonores dans les services de néonatalité d’Île-de-France

–          Néonatalité : étude de l’environnement sonore dans des maternités d’Île-de-France

> Contacts presse :

Esther Thiry, esther.thiry@ars.sante.fr, 01 44 02 02 49

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share