Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

La crise aux urgences s’aggrave (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« L’Association des Médecins Urgentiste de France (AMUF) constate avec effarement l’effondrement de l’hôpital public et plus particulièrement des services d’urgence. Après avoir voulu fermer les hôpitaux de proximité, ce sont aujourd’hui les hôpitaux de référence y compris les CHU qui ne sont plus en capacité d’assurer l’accueil des patients en urgences dans des bonnes conditions.

Les exemples de Saint Nazaire et de Grenoble qui ont été obligés de fermer brutalement leurs urgences car ils n’avaient plus aucune capacité d’accueil et d’hospitalisation montrent l’ampleur de la crise actuelle avant même l’arrivée de l’épidémie de grippe annuelle.

Les propositions avancées par la Ministre sont aujourd’hui complètement inadaptées . D’une part les moyens supplémentaires demandés par l’ensemble des hospitaliers ne sont pas au rendez-vous avec le plan de financement de la sécurité sociale, très en dessous des besoins notamment pour créer les postes nécessaires au bon fonctionnement des services. Pour exemple la reprise d’un tiers de la dette des hôpitaux n’améliorera pas la situation car les hôpitaux vont rester en déficit et recréer de la dette. De plus, la faiblesse des salaires et la dégradation des conditions de travail entrainent une baisse de l’attractivité de nos métiers et une fuite des professionnels ainsi que des difficultés de recrutement dans les écoles formant l’ensemble de notre personnel soignant, en particulier les infirmières. »

Lire la suite du communiqué

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share