Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance : « les infirmières puéricultrices en première ligne » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, place les départements et les professionnels de santé au cœur de la Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance. Avec 30 départements pilotes et quatre engagements partagés, le Secrétaire d’Etat vise à contractualiser une véritable politique de prévention et de protection de l’enfance.

L’Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiantes (ANPDE) se félicite de ces propositions dont nombre d’entre-elles ont été soulevées dans le « livre blanc » publié par l’association en octobre 2018. Après la publication du rapport de la Députée Michèle Peyron en juin 2019, l’ambition de la Stratégie Nationale montre la volonté d’agir pour la protection de l’enfance.

Parmi les engagements demandés aux départements volontaires de cette première vague de contractualisation, Adrien Taquet affiche clairement la détermination du gouvernement « d’Accélérer le virage de la prévention en protection de l’enfance », en doublant, notamment à l’horizon 2022, le nombre de « visites à domicile prénatales par les sages-femmes de PMI » et de «  visites à domicile infantiles juste après l’accouchement par des infirmières puéricultrices ».

La visite à domicile (VAD) est désormais bien identifiée comme le moyen le plus pertinent pour accompagner l’enfant et sa famille au sein de leur environnement, dès les premiers mois de vie. Tout en gardant le caractère universel de la PMI, cet accompagnement individualisé permet de renforcer le soutien des familles révélant des vulnérabilités. C’est en s’appuyant sur « les bonnes pratiques » des puéricultrices que cet axe doit être développé.

En outre, la formation spécifique suivie par les infirmières puéricultrices lui alloue le savoir-faire et le savoir-être nécessaires dans la prévention et la protection de l’enfance. Des savoirs sur lesquels souhaite s’appuyer le Secrétaire d’Etat dans la nouvelle Stratégie Nationale de Prévention et de Protection de l’Enfance.

Dans ces quatre engagements pour protéger l’enfance (Accélérer le virage de la prévention en protection de l’enfance, Sécuriser les parcours des enfants protégés et prévenir les ruptures, Donner aux enfants protégés les moyens d’agir et garantir leurs droits, Préparer l’avenir et sécuriser la vie d’adulte des enfants protégé), piliers de la Stratégie proposée par Adrien Taquet, l’infirmière puéricultrice est un maillon essentiel.

A ce titre, l’ANPDE invite d’ores et déjà l’ensemble de ses délégués régionaux à se rapprocher de leur président de Conseil Départemental, afin de se positionner comme partenaires de terrain dans cet ambitieux projet pour la protection de l’enfant et l’accompagnement des parents. »

Contact presse : Sébastien Devillers – Aurasi Communication – sdevil@aurasicommunication.com

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share