Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les Echos publie une étude sur « Les stratégies des GAFAM et des BigTech dans la santé » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

IA, IoT, MedTech, EHR, robotique, e-commerce : comment ces nouveaux acteurs envisagent-ils de révolutionner l’organisation et le financement des soins ?

Partenariats avec des établissements hospitaliers, mise à disposition d’infrastructures cloud, développement d’appli santé embarquées dans les enceintes et montres connectées… Les initiatives stratégiques dans le secteur de la santé se multiplient parmi les acteurs leaders de l’économie numérique et des fournisseurs d’infrastructures informatiques.

Leurs domaines de prédilection : le Big data et l’Intelligence artificielle, mais aussi l’IoT, la digitalisation des dossiers patients et la distribution physique des produits de santé. Des projets ou investissements emblématiques permettent de prendre la mesure de cette offensive. Citons Microsoft, dont le cloud Azure a été retenu en France comme prestataire d’hébergement du Health Data Hub. Aux Etats-Unis, Amazon investit dans la distribution pharmaceutique, ouvre à Seattle sa propre clinique de soins primaires et s’associe à JP Morgan et Berkshire Hathaway pour optimiser la gestion des prestations d’assurance maladie de leur personnel respectif. IBM Watson a récemment investi 50 Mds$ dans l’intelligence artificielle, en partenariat avec des établissements hospitaliers américains pour optimiser la gestion des dossiers médicaux électroniques et soutenir le développement de la médecine de précision. Alphabet dispose de cinq filiales dans le secteur de la santé, dont la principale, Verily, rassemble une équipe de 300 chercheurs, développeurs, ingénieurs et médecins qui travaillent dans la recherche médicale, l’IA, l’analyse de données et l’Internet des objets. Quant à Apple, le groupe a créé en 2018 la filiale AC Wellness Network, chargée de tester des solutions numériques innovantes et de gérer des centres de santé destinés à ses propres employés.

Lire la suite du communiqué

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share