Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

COVID-19 : « Les données sur les agents de santé infectés et sur l’accès à l’équipement de protection sont déterminantes pour la prévention du virus » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Conseil International des Infirmières (CII) reste en contact avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) chargée de coordonner les initiatives mondiales pour prévenir la propagation du virus Covid-19. Le CII soutient en outre ses associations nationales d’infirmières en Chine ainsi que dans la région, où les personnels infirmiers, qui sont en première ligne de la prise en charge des patients atteints par le virus, s’exposent eux-mêmes à des risques.

Selon les informations données par le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, plus de 3000 agents de santé sont infectés par le virus. Howard Catton, Directeur général du CII, a relevé qu’il était indispensable de récolter davantage d’informations au sujet des groupes d’agents de santé affectés afin d’identifier les modes de transmission du virus. De même, il est indispensable de déterminer quand et comment les agents de santé sont diagnostiqués afin non seulement de pouvoir protéger les personnels soignants, mais aussi de prévenir toute nouvelle propagation du virus.

M.Catton a aussi souligné l’importance de collecter, de manière urgente, davantage de renseignements sur la disponibilité et la fourniture des équipements de protection individuelle (EPI), dont il semble que tous les personnels infirmiers et autres travailleurs de santé exposés au Covid-19 en Chine ne disposent pas.

M. Catton a enfin insisté sur l’importance, pour les personnels infirmiers en première ligne, de connaître les nouvelles lignes directrices de l’OMS au sujet de leurs droits et responsabilités. Les lignes directrices donnent aussi aux personnels soignants des conseils sur la manière de préserver leur sécurité tout en affrontant le virus. M. Catton a prié les associations nationales d’infirmières membres du CII de faire part de leurs observations au sujet des lignes directrices. Il a également appelé les infirmières à porter à la connaissance du grand public les autres conseils prodigués par l’OMS au sujet du port du masque et d’autres mesures de prévention.

Selon les dernières informations communiquées par l’OMS, l’infection de plus de 70 000 personnes par le virus est confirmée, avec 12 000 cas considérés comme graves et près de 2000 décès.

M. Catton a ajouté ceci :

« La situation est grave. Nous savons que le Gouvernement chinois consacre d’énormes ressources au traitement des personnes porteuses du virus de même qu’aux mesures d’endiguement.

« Les personnels infirmiers chargés de soigner ces patients paient un lourd tribu. Malheureusement, comme par le passé, les infirmières qui travaillent en première ligne au contact des patients atteints par le virus sont elles-mêmes exposées au risque de contagion.

« Je suis certain de m’exprimer au nom de toute la famille des soins infirmiers en disant toute la fierté que j’éprouve pour les infirmières et les infirmiers qui prodiguent avec courage des soins essentiels aux patients dans des conditions très difficiles. Les derniers chiffres suggèrent que près de 3000 agents de santé ont été infectés par le virus : parmi eux, bon nombre sont des infirmières et des infirmiers. Nous devons disposer rapidement d’une analyse des groupes de personnels affectés, qui devrait nous permettre d’identifier les modes de transmission et d’améliorer la sécurité des infirmières et des autres professionnels de la santé.

« Les équipements de protection individuelle doivent impérativement être mis à la disposition de tous les personnels qui en ont besoin. Or, nos collègues en Chine nous disent que ce n’est pas toujours le cas. Nous avons donc besoin de renseignements sur la disponibilité de ces équipements en Chine. Où qu’elles soient, les infirmières ont le droit d’être protégées sur leur lieu de travail. C’est pourquoi nous demandons instamment à tous les gouvernements de veiller à ce que les équipements de protection individuelle appropriés soient disponibles en quantité suffisante partout où ils sont nécessaires ».

Le CII est en liaison constante avec la Chinese Nursing Association (CNA). Plusieurs associations nationales d’infirmières membres du CII ont envoyé des messages de soutien ainsi que des dons à leurs amis et collègues en Chine. Le CII gère et coordonne ces efforts en collaboration avec la CNA, pour veiller à leur traitement rapide et efficace.

M. Catton a conclu à ce propos :

« Ce témoignage de solidarité entre infirmières est gratifiant mais pas surprenant. Nous devons tous être vigilants et faire en sorte que cette infection mortelle soit contenue partout où elle surgit. Je pense en particulier aux pays dont les systèmes de santé sont dans un état de sous-financement. Les crises de portée mondiale comme le Covid-19 mettent en évidence l’importance d’une approche globale des problèmes et la nécessité de renforcer tous les systèmes de santé afin que cet événement, et d’autres similaires à l’avenir, soient traités efficacement et avec un minimum de pertes en vies humaines »

***

Note pour les rédactions

Le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant plusieurs millions d’infirmières dans le monde entier. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII plaide pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

www.icn.ch

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share