Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

COVID 19 et distribution des masques : le CNPS, la FFPS et la FHP réunissent une web-cellule de crise (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Les professionnels de santé libéraux, à travers le CNPS (Centre national des professionnels de santé) et la FFPS (Fédération française des praticiens de santé), et la FHP (Fédération de l’hospitalisation privée) ont réuni une web-cellule de crise ce mercredi midi afin de faire le point sur la distribution des masques annoncée lundi soir par le président de la République.

Pour rappel, les masques du stock de l’État devaient être acheminés dès mardi soir dans les zones les plus touchées par l’épidémie (25 départements), puis aujourd’hui dans les autres départements afin d’être distribués aux professionnels de santé.

Le point à date montre que les pharmacies d’officine ont été bien livrées. Dans les zones où l’épidémie est la plus virulente, la distribution a commencé et, dans le reste de la France, elle va débuter.

Toutefois, les quantités annoncées ne sont pas au rendez-vous. La CNAM a fait parvenir des consignes de distribution aux pharmaciens afin d’organiser le rationnement en direction des professionnels de santé libéraux les plus prioritaires :

1/ Pour les zones de cluster :

  • Médecins généralistes et IDE : 18 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou aux normes FFP2 selon les indications et les disponibilités, et le choix du professionnel ;
  • Pharmaciens : 18 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel ;
  • Médecins spécialistes : 18 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou aux normes FFP2 selon les indications et les disponibilités ;
  • Masseurs-kinésithérapeutes : 6 masques par semaine et par professionnel, chirurgicaux ou aux normes FFP2 selon les indications et les disponibilités, pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables ;
  • Chirurgiens-dentistes : une officine sera désignée prochainement dans chaque département pour délivrer les masques pour ces professionnels, leur permettant d’assurer les soins les plus urgents ;
  • Sages-femmes : 6 masques chirurgicaux par semaine pour prendre en charge les femmes confirmées COVID-19 ;
  • Services d’aide et de soins à domicile : 9 masques chirurgicaux par semaine et par professionnel exerçant au sein de la structure pour assurer les visites prioritaires ;
  • Prestataires de services et distributeurs de matériel : 1 boîte de masques chirurgicaux par semaine et par entreprise pour assurer les visites prioritaires, notamment lors d’intervention chez des patients sous chimiothérapie, nutrition parentérale.

2/ Sur le reste du territoire national :

  • Médecins généralistes, IDE et pharmaciens : 18 masques par semaine et par professionnel ;
  • Pas de distribution à d’autres professionnels.

Concrètement, le compte n’y est pas et c’est un rationnement qui est instauré, dont l’exécution est transférée aux pharmaciens d’officine.

Les libéraux de santé et l’hospitalisation privée dénoncent cette situation qui ne permet pas d’assurer la sécurité des soignants. Les professionnels de santé doivent être protégés, y compris en ville et dans les établissements privés, pour faire face à la situation actuelle.

Lire la suite du communiqué

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share