Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Les internes de médecine générale au front » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« En ville comme à l’hôpital, les internes se mettent en ordre de marche pour répondre à l’appel qui a été lancé.

Dans certaines régions, comme le Grand Est, nous combattons déjà aux côtés des autres soignants, dans des conditions dégradées, avec peu de matériel, sans compter nos heures, et parfois sans protection.

On ne viendra pas à bout de cette crise à la seule force de la volonté !
Il est vital d’armer celles et ceux qui partent au front. Aussi, nous exigeons que chaque interne ait en quantité suffisante du matériel adapté : masques, surblouses, solution hydro-alcoolique… De plus, il est impératif que les soignants symptomatiques, internes compris, soient diagnostiqués. Nous ne pouvons plus admettre que certains doivent se battre pour y avoir accès !
Il en va de notre sécurité et de celle des patients.

Dans certaines régions de France, la mise en formation des armées de soignants a fait tomber sur nous le calme paradoxal des veillées d’armes. Les structures de soin doivent en tenir compte, et laisser ceux qui le peuvent encore disposer de ce précieux répit, car c’est ensuite dans la durée que nous devrons tenir.

Nous demandons aux autorités de faire respecter les conditions qui nous permettront de mener cette bataille jusqu’au bout. Nous veillerons à ce que, tout au long de la crise, les mesures de sécurité soient appliquées.

L’organisation de crise nécessitera de la souplesse, mais les repos de sécurité doivent être sanctuarisés, de même que les évictions pour grossesse ou maladie, et le droit au remplacement des internes déjà éprouvés par le fonctionnement, que nous devons tristement qualifier de “normal”, d’un système exsangue.

L’heure est à l’action, pas à la précipitation. Or, nous constatons déjà dans certains terrains de stage en ville ou à l’hôpital des dérives qui s’annoncent dangereuses comme l’ouverture de lignes de garde d’interne sans aucune concertation.

Nous ferons preuve d’adaptation et de souplesse pour faire face à cette crise, mais nous resterons intransigeants sur le respect des droits et la sécurité des internes. Aucun contexte ne justifiera de passer outre la réglementation. »

CONTACTS PRESSE :
Matthieu THOMAZO – Porte-Parole – porteparole.isnarimg@gmail.com
Marianne CINOT – Présidente – president.isnarimg@gmail.com

 

www.isnar-img.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share