Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les Chirurgiens-dentistes de France et la société Spotimplant s’associent pour faciliter la prise encharge des urgences dentaires en période d’épidémie de COVID-19 (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La crise liée au COVID-19 a provoqué la fermeture généralisée des cabinets dentaires pour les soins non prioritaires. Pour contribuer à faciliter la prise en charge des urgences dentaires, Les Chirurgiens-Dentistes de France (les CDF) et la société Spotimplant se sont associés en créant « urgence-dentaire.info ».

Pour faire face à la fermeture des cabinets dentaires, des permanences téléphoniques ont été mises en place par les praticiens et des régulateurs ont été instaurés au niveau des Conseils de l’Ordre des Chirurgiens- Dentistes départementaux. Le patient nécessitant des soins d’urgence n’est pas forcément informé de cenouveau parcours de soins et peut se sentir désorienté.

Grâce à l’intelligence artificielle, « Urgence-dentaire.info » répond à un quadruple objectif :

Distinguer les soins urgents des soins non prioritaires qui peuvent être différés et faire connaître au patient, de manière simplifiée, la manière dont va s’effectuer sa prise en charge ;
Assurer la continuité du parcours de soins en insistant sur la nécessité de contacter le chirurgien- dentiste traitant avant de faire appel aux régulateurs nationaux et départementaux ;

Faciliter la tâche des régulateurs départementaux, actuellement surchargés, grâce à un pré aiguillage simple ;
Enfin, éviter que les patients appellent le 15 ou s’orientent vers les hôpitaux et les médecins deville, déjà saturés par la crise.

“Les possibilités de cet outil pour nos patients sont multiples et nécessaires”, affirme le président des CDF, Thierry Soulié. « Des évolutions seront publiées dans les prochains jours, afin de permettre aux praticiens d’améliorer la prise en charge des patients ».

Les deux associés de la startup Spotimplant.com, le Dr Alexis Vilar, chirurgien-dentiste, et Denis Vilar, ingénieur informaticien, ont mis les compétences de leur société au service de la santé publique :“Programmer un Chatbot pour faciliter le travail de nos confrères et de nos consoeurs nous a paru comme une évidence. Nous espérons sincèrement que cet outil, qui est encore au début de son développement, permettrad’aider à la fois les praticiens et les patients dans la gestion de cette crise”, déclarent-ils.

Liens :

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share