Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

La CSMF réagit après la Conférence de presse du Premier Ministre du 28 mars (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Défiance…

Selon le dernier sondage ODOXA, une large majorité de français ne fait plus confiance à l’exécutif pour gérer la crise sanitaire.

Dans un tel contexte de crise, de guerre comme celle que nous vivons, il y a habituellement une union nationale derrière le Président et son gouvernement.

Aujourd’hui ce n’est pas le cas, la faute aux nombreuses polémiques, aux annonces non tenues et au manque de transparence.

Pour celles et ceux qui sont sur le terrain, c’est un sentiment de défiance qui règne et en particulier pour les médecins libéraux, déjà lourdement touchés par la perte des leurs, morts au front car partis combattre sans protection faute d’équipement …

Cette défiance est aussi la conséquence d’un manque de transparence, de fausses promesses, d’un sentiment « de se faire balader ».

Les masques FFP2 et l’ensemble des protections nécessaires ainsi que les tests de dépistage ne sont toujours pas ou peu accessibles pour les médecins de terrain et leurs équipes.

La comptabilité morbide de celles et ceux décédés du COVID 19 ne tient pas compte du nombre de morts dans les EHPAD, car ces établissements ne sont pas reliés au système hospitalier !

Et pourtant le Ministre de la santé Monsieur Olivier VERAN dans son dernier courrier du 27 mars qui nous est adressé, termine malgré ce contexte par cette phrase cynique « Je sais que je peux compter sur vous ».

Alors oui, Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre (même si vous oubliez régulièrement de citer la médecine libérale), je vous confirme que vous pouvez compter sur les médecins libéraux et leurs équipes, même si nous avons peu ou pas de protection, peu ou pas de tests de dépistage. Nous remplirons notre devoir pour la nation.

Mais un jour, il faudra rendre compte.

Relations presse : Adrien Chapron – 01 43 18 88 17 – com@csmf.org

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share