Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Coronavirus COVID-19 : l’ARS Hauts-de-France renforce les mesures de soutien aux Ehpad de la région (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Pour venir en aide aux Ehpad des Hauts-de-France, l’ARS renforce le dispositif d’accompagnement déjà mis en place et prend 11 mesures nouvelles pour notamment accentuer  la présence médicale auprès des résidents, soutenir les professionnels de santé et les personnels des Ehpad, améliorer le parcours de soins des personnes âgées prises en charge. L’ARS financera notamment le renforcement du temps médical dans ces structures.

L’Agence accompagne directement les établissements depuis la survenue des premiers cas dans la région. Une équipe de 7 médecins (incluant le renfort de médecins conseils de l’Assurance maladie) et de 15 agents assurent au quotidien le suivi des Ehpad comptant parmi leurs résidents des cas possibles et confirmés de coronavirus. L’ARS accompagne les établissements dans la mise en place de mesures de gestion spécifiques, notamment en matière d’hygiène et de protection des résidents et des personnels, qui ont nécessité dans certains cas l’intervention d’une équipe d’hygiène sanitaire. Ces recommandations ont été regroupées et adressées à tous les établissements de la région à travers un guide spécifique.

L’Agence régionale de santé prend 11 nouvelles mesures pour renforcer le soutien aux Ehpad des Hauts-de-France.

Renforcer la présence médicale au bénéfice des patients 

·         Augmenter le temps de travail des médecins coordonnateurs dans les Ehpad

Les Ehpad ont la possibilité d’augmenter, jusqu’à un temps plein, la présence des médecins coordonnateurs, normalement présents à temps partiel. Cette augmentation du temps médical est intégralement financée par l’ARS Hauts-de France. 

·         Faciliter la continuité des prises en charge et des traitements

L’ensemble des médecins qui interviennent en Ehpad, y compris les médecins coordonnateurs, peuvent désormais établir des prescriptions pour les résidents. Les pharmaciens peuvent par ailleurs renouveler les traitements qui arrivent à leur terme, sans ordonnance.

·         Bénéficier de la mobilisation régionale #RenfortsCovid

L’ARS a lancé le 26 mars un appel à la mobilisation des professionnels de santé, étudiants et retraités disponibles et volontaires pour venir en renfort des équipes au sein des établissements. L’ensemble des Ehpad de la région peut se joindre à cette opération et faire connaître ses besoins via la plateforme www.renfort-covid.fr et avoir accès aux profils des volontaires inscrits, pour les mobiliser en renfort. 

·         Déployer l’outil de téléconsultation régional Prédice auprès de tous les médecins de la région

L’ARS a accéléré auprès des professionnels de santé de la région le déploiement de l’outil régional de téléconsultation Prédice. Tous les médecins qui interviennent en Ehpad peuvent désormais utiliser cette solution sécurisée pour faciliter l’accès aux soins et le suivi des patients.

Soutenir les professionnels de santé et les personnels des Ehpad dans la gestion de l’épidémie

·         Mettre en place une réponse gériatrique à l’échelle des territoires

Les personnels soignants des établissements vont pouvoir bénéficier à l’échelle du territoire de l’accompagnement à distance d’un gériatre hospitalier lorsque nécessaire.

Cette réponse gériatrique est ouverte tous les jours, week-end compris, entre 8h et 20h. 

·         Mobiliser les équipes opérationnelles d’hygiène et d’infectiologie

Ces équipes sont mobilisables pour intervenir dans les établissements pour les accompagner dans la mise en place de mesures d’hygiène spécifiques, pendant la réalisation de soins et plus généralement pour protéger les patients et les personnels.  

·         Actualiser les recommandations à destination des Ehpad

L’Agence régionale de santé Hauts-de-France a conçu et diffusé aux Ehpad de la région un guide pratique rassemblant les recommandations de gestion de l’épidémie de Coronavirus covid-19, avec la participation de professionnels du secteur (directeurs d’établissements, médecins, gériatres, infectiologues, hygiénistes, etc.). Ces recommandations sont régulièrement actualisées et communiquées aux établissements selon l’évolution de la situation.

·         Mettre en place un dispositif régional de soutien psychologique à l’attention des professionnels confrontés à la gestion de l’épidémie.

Fluidifier les parcours des patients pour des prises en charge adaptées

·         Faciliter l’hébergement temporaire dans les Ehpad pour les patients en sortie d’hospitalisation, sans reste à charge

Certains Ehpad ont la possibilité, en fonctionnement habituel, d’accueillir des résidents de façon temporaire. Ce principe est ouvert à l’ensemble des établissements afin de fluidifier les sorties d’hospitalisation et proposer, dans des conditions sécurisées, une prise en charge ponctuelle en Ehpad, entre l’hôpital et le domicile, incluant la continuité de soins. Le reste à charge pour ces patients sera financé à 100% par l’ARS. 

·         Mobiliser les services de soins de suite et de réadaptation dans la prise en charge des résidents d’Ehpad

Les services de soins de suite et de réadaptation sont mobilisés en appui des professionnels de santé pour prendre en charge les résidents d’Ehpad qui nécessitent notamment une oxygénothérapie lorsque cela n’est pas possible au sein de l’établissement. 

·         Renforcer l’intervention des services d’hospitalisation à domicile et des équipes de soins palliatifs et douleur

Afin de renforcer la dispensation de soins dans les Ehpad, l’intervention des équipes d’hospitalisation à domicile, de soins palliatifs et douleur sera renforcée. Les équipes de soins palliatifs et douleur pourront établir des prescriptions si cela est nécessaire.

>Contact presse : ARS Hauts-de-France | Thomas Lhuillery | 03 62 72 86 27 | thomas.lhuillery@ars.sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share