Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Polémique sur l‘hydroxychloroquine : l’Ordre des médecins appelle les médecins à attendre la confirmation ou l’infirmation de l’utilité de la prescription de ce traitement (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Depuis plusieurs jours se développe une polémique entre chercheurs et soignants dedifférentes équipes à l’origine d’informations contradictoires, causant un trouble tant chez les professionnels que chez les citoyens de notre pays.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins rappelle aux médecins et chercheurs que la science exige de ceux qui en sont les acteurs qu’ils respectent le principe de la démarche scientifique pour affirmer l’intérêt et les conséquences médicales des travaux qu’ilsconduisent.

L’Académie de médecine et l’Académie de pharmacie viennent de rappeler lacommunauté scientifique à ses responsabilités en la matière. Le 27 mars, le conseil scientifique du CNGE a également recommandé aux médecins généralistes de ne pas prescrire ce médicament en ambulatoire pour la prise en charge du Covid19.

Le Gouvernement a nommé un groupe d’experts présidé par un prix Nobel qui va trèsrapidement apporter des réponses aux questions posées, permettant de définir une stratégie.

Le Gouvernement a pris la décision de faciliter l’accès à certaines thérapeutiques en milieu hospitalier. Il lui restera à mettre en œuvre rapidement les conclusions du groupe« Care ».

Les jours qui viennent permettront d’avoir des réponses scientifiquement validées et ilappartiendra ensuite au Gouvernement d’agir rapidement en matière d’accessibilité, d’autorisation, de limitation ou d’interdiction d’utilisation.

Les médecins doivent aujourd’hui agir en professionnels responsables qu’ils sont, etattendre la confirmation ou l’infirmation de l’utilité de la prescription de ce traitement. Il n’y aurait en effet rien de pire pour nos concitoyens que le sentiment d’un espoir déçu, ou de voir un traitement dont les premières preuves d’efficacité seraient avérées rendu indisponible à la prescription ou à la délivrance par un usage non maîtrisé.

L’Ordre des médecins appelle les chercheurs français à continuer de faire ce qui lesgrandit : chercher, prouver et innover, et les médecins français à continuer de faire cequi doit être fait : utiliser des thérapeutiques éprouvées et ne pas devenir otages d’un emballement médiatique entre scientifiques s’affrontant par médias interposés.

Contact presse : Charles Van den Boogaerde – charles.vandenboogaerde@elabe.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share