Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

60 000 téléchargements du modèle de masque barrière (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le modèle de masque barrière proposé par AFNOR se diffuse à grande vitesse. Mis à disposition en France le 27 mars à 12h30, il a été téléchargé plus de 60 000 fois, par des profils variés : industriels à même de lancer des fabrications en série, artisans, particuliers adeptes du Do it yourself, ou encore collectivités pour leurs personnels.

Le cahier des charges AFNOR Spec pour les masques barrières a été créé grâce à la mobilisation intense par AFNOR pendant 7 jours de 150 experts, avec un engagement particulier du Comité Stratégique de la filière industrielle Mode et Luxe. Ce cahier des charges est maintenant référencé par une note interministérielle du 29 mars pour la fabrication de masques dits de catégorie 2, afin de faciliter l’équipement rapide de la population saine, apportant ainsi une défense complémentaire face au coronavirus.

Ce nouveau modèle de masque en tissu répond à un niveau de performance moins ambitieux que celui des masques chirurgicaux et FFP2, destinés en priorité aux professionnels de santé. En complément des gestes barrières, le masque barrière apporte néanmoins une réelle protection pour les salariés, les agents publics et toute la population saine qui pourra s’en équiper, pour des trajets domicile-travail par exemple.

Une version anglaise mise à disposition

Le document AFNOR Spec – Masques barrières 1.0 a déjà été diffusé à tous les homologues francophones d’AFNOR, notamment sur continent africain, grâce à l’association Réseau Normalisation et Francophonie. Ce standard est également, depuis le 31 mars, disponible en langue anglaise, en libre téléchargement et diffusé au sein de l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO). Des ONG internationales sont également en cours d’analyse du document AFNOR en vue de le reprendre dans leurs fiches techniques, notamment dans le cadre de leurs actions en faveur des pays en développement.

Favoriser le partage d’informations validées car un consensus d’experts

Au même titre que le document AFNOR Spec est désormais un repère parmi toutes initiatives visant à créer des modèles de masques, AFNOR publiera sur son site Internet des recommandations pour mettre en œuvre le document, à destination des différentes catégories d’acteurs concernés (industriels, artisans, laboratoires, collectivités, utilisateurs…).

Chaque personne ayant téléchargé AFNOR Spec 1.0 sera également informée des mises à jour à venir du document publié le 27 mars. Plusieurs suggestions d’améliorations du cahier des charges sont parvenues à AFNOR de la part des personnes ayant téléchargé le document. Une mise à jour du référentiel est d’ores et déjà envisagée afin d’intégrer la plupart de ces améliorations.

A propos d’AFNOR

Chargé de favoriser la coconstruction de textes à valeur ajoutée et soutenant les innovations, AFNOR facilite la concertation de parties intéressées en fédérant toutes les catégories d’acteurs concernés par une problématique, avec le concours d’opérateurs de normalisation partenaires. Près de 20 000 représentants d’entreprises, d’associations, de fédérations et de l’Etat prennent ainsi part à l’élaboration de normes volontaires chaque année, dans 90% des cas au plan européen ou international.https://normalisation.afnor.org

Contact presse : Olivier Gibert – 01 41 62 84 17 – presse@afnor.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share