Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« COVID-19 : non, les infirmières libérales ne sont pas des bouche-trous ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Faire établir les certificats de décès par un infirmier libéral en vidéotransmission avec un médecin ? C’était la dernière trouvaille du Ministère des Solidarités et de la Santé « eu égard à la situation sanitaire ». Pour le Sniil, il s’agissait d’une fausse bonne idée qui montrait, surtout, le mépris des autorités sanitaires pour la profession infirmière libérale. Devant la fermeté du Sniil, le Ministère de la Santé a d’ailleurs décidé de faire machine arrière…

Présenté comme une opportunité, le nouvel acte prévu par le Ministère « par dérogation » devait impliquer pour l’infirmier libéral :

  • d’être présent sur les lieux, y compris en cas de suspicion de mort par Covid-19, avec une tablette ou un ordinateur (obligation de grand écran) à des fins de vidéotransmission
  • de donner les informations au médecin, puis attendre les autorités et les pompes funèbres tout en assistant la famille
  • et, enfin, de désinfecter tout le matériel utilisé… le tout pour une rémunération de… 50€ (sur lesquels il faut retirer 50% de charges), à égalité avec le médecin resté au cabinet.

Lire la suite du communiqué : Covid 19 – Non, les infirmières libérales ne sont pas des bouche-trous !

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share