Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’Alliance mondiale des professions de santé appelle le G20 à protéger les agents de santé confrontés au COVID-19 (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’Alliance mondiale des professions de santé (AMPS), dont fait partie le Conseil International des Infirmières (CII), a adressé une lettre ouverte aux dirigeants du G20, appelant à une action coordonnée afin de garantir la sécurité de la chaîne logistique des équipements de protection individuelle (EPI) pour tous les professionnels de santé et les travailleurs de santé en première ligne contre le COVID-19. La lettre appelle le G20 à « prendre » des mesures immédiates et appropriées pour relancer et garantir la rapidité et la cohérence des chaînes logistiques d’EPI, aux niveaux de la fabrication, des douanes, de l’approvisionnement et de la livraison. »

L’alliance des infirmières, des pharmaciens, des kinésithérapeutes, des dentistes et des médecins a appelé les dirigeants mondiaux à « mettre de côté la géopolitique pour sécuriser la chaîne logistique mondiale en EPI avant que nous ne perdions plus de personnel et, par conséquent, plus de patients. » 

Annette Kennedy, la Présidente du Conseil International des Infirmières, a déclaré : 

« Il est temps que les dirigeants politiques répondent à l’appel, comme l’ont fait les professionnels de santé pour fournir des soins au risque de leur propre santé et de leur vie, à lutter contre le COVID-19. Nous avons besoin de multilatéralisme et de coopération pour garantir que les infirmières et les autres travailleurs en première ligne puissent bénéficier de la protection dont ils ont besoin pour continuer à prodiguer des soins essentiels aux patients dans des conditions très difficiles. »

« Nous exhortons les dirigeants du G20 à trouver des solutions créatives, y compris en investissant dans la fabrication dans plusieurs pays afin d’accroître l’offre d’EPI. Les fabricants doivent eux aussi franchir les frontières et collaborer ensemble pour résoudre la crise actuelle de la chaîne logistique en EPI. »

Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré : « Le CII a été le premier a souligné en début d’année la nécessité de sécuriser la chaîne d’approvisionnement en EPI du fait de l’inquiétude croissante liée au COVID-19, et bien qu’il y ait eu quelques améliorations, ce que l’on constate aujourd’hui, c’est une augmentation des taux d’infection et un nombre dramatique de décès parmi les infirmières en première ligne, même dans les pays disposant de systèmes de santé relativement solides. Nous commençons maintenant à observer le virus émerger en Afrique et en Amérique latine et nous recevons des rapports de toutes les régions indiquant que certaines infirmières sont angoissées et effrayées d’aller travailler car elles n’ont pas d’EPI. »

« Pays membres du G20, ne vous isolez pas dans votre rôle de leadership politique ; c’est bien d’applaudir les infirmières mais vous seuls pouvez coordonner et assurer la bonne fabrication et distribution des EPI. Vous le devez à toutes les infirmières et à tous les agents de santé que vous qualifiez à juste titre des héros. »

Otmar Kloiber, le Secrétaire général de l’Association médicale mondiale, a déclaré :

« Cette lettre demande instamment aux dirigeants des plus grandes économies pour qu’ils fassent plus pour aider celles et ceux qui prennent en charge les malades et les faibles durant cette pandémie. C’est également un appel fort à la solidarité avec les pays économiquement plus faibles pour ne pas oublier leurs populations pendant cette crise. »

Dans la lettre ouverte publiée le 9 avril 2020, les cinq organisations, qui représentent ensemble plus de 31 millions de professionnels de santé dans le monde, ont déclaré que la coopération internationale aiderait également les pays à faible revenu et disposant de moins de ressources à accéder aux équipements vitaux nécessaires pour protéger leur personnel de santé. « Face à une pandémie mondiale, il n’y a pas de place pour l’égoïsme national », ont-ils conclu.

Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, a déclaré que « la pénurie mondiale chronique d’équipement de protection ‎individuelle constitue actuellement l’une des principales menaces ‎pour notre capacité collective à sauver des vies. »

Note :

L’Alliance mondiale des professions de santé (AMPS) est une alliance unique entre le Conseil International des Infirmières (CII), la Fédération pharmaceutique internationale (FIP), la Confédération mondiale de kinésithérapie (WCPT), la Fédération dentaire internationale (FDI) et l’Association médicale mondiale (AMM). L’AMPS cherche des solutions aux grands problèmes de santé partout dans le monde en s’efforçant de faciliter la prestation de soins de santé rentables et de qualité. L’AMPS fédère plus de six cents organisations nationales, ce qui fait d’elle le point d’accès privilégié aux professionnels de la santé dans ces cinq disciplines. www.whpa.org 

Le Conseil International des Infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant les millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde. www.icn.ch

Contact presse CII : Gyorgy Madarasz, attaché de presse, madarasz@icn.ch

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share