Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

COVID-19 : « protéger plutôt que punir », insiste le SNJMG (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Dans la gestion actuelle de la pandémie du Covid-19, l’accent est mis sur la responsabilité individuelle alors que les conditions nécessaires à un confinement en toute sécurité ne sont pas réunies pour de nombreuses personnes. Plutôt que de punir, il faut apporter des moyens de protection.

Il est probable que des mesures prises en urgence perdurent après cette période de crise. Faisons en sorte que ce soient des mesures qui vont dans le sens de la protection de la santé du plus grand nombre et non les mesures sécuritaires et liberticides.

Les personnes sans domicile fixe ont été oubliées dans l’injonction au confinement. Elles peuvent être logées dans les hôtels et logements de tourisme actuellement vides, qui peuvent être réquisitionnés à cet effet comme c’est déjà le cas dans quelques villes.

Les personnes sans papiers ne sont pas non plus immunisés contre le Covid-19 et sont particulièrement vulnérables. Ces personnes doivent avoir un accès à notre système de soins immédiat et gratuit, comme l’a recommandé l’Académie Nationale de Médecine-1. La régularisation de tous les sans-papiers apporterait une réponse immédiate à ce problème. C’est la solution qu’a choisi le Portugal-2.

Les travailleurSEes du sexe sont également dans une situation d’urgence et de grande vulnérabilité, expulsées de leur logement, et sans revenu. Elles et ils doivent également avoir accès à un hébergement sécurisé et un accès facilité aux soins.

L’arrêt des activités économiques prive de nombreuses personnes de tout revenu et les met en danger. Prendre en compte la santé des personnes, c’est aussi prendre en compte leur capacité à vivre décemment. C’est l’occasion de mettre en place un revenu universel pour apporter une réponse à ce problème comme cela a été proposé (pour une durée limitée) au Canada-3ou (à titre permanent) en Espagne-4.

L’accès à l’IVG est devenu plus difficile avec les mesures du plan blanc, avec pour preuve un nombre d’IVG diminué-5 par rapport à d’habitude. La réponse urgente à apporter est l’allongement du délai légal pour l’IVG-6.

La pénurie d’équipements de protection pour la population et les personnels soignants joue une part majeure dans la dissémination du virus. Des mesures d’urgence doivent être prises pour les fournir. Il est possible de mobiliser des entreprises pour qu’elles redirigent leur production vers la production de ces matériels. Certaines initiatives individuelles existent déjà (particuliers qui produisent des masques, industriels qui produisent des visières) mais la crise sanitaire ne nous permet pas d’attendre.

La pénurie de certains médicaments et des réactifs utilisés pour les dépistages est inacceptable et alerte sur le manque de résilience d’une gestion libérale et marchande des produits de santé. Une relocalisation et une nationalisation de la production des médicaments et dispositifs de santé essentiels doit être envisagée pour éviter qu’une pénurie aussi grave ne se reproduise.

Les appels aux dons, au bénévolat et les sollicitations des associations humanitaires sont nombreuses. La Santé ne devrait pas reposer sur des dons :  les contributions collectives peuvent servir d’appoint dans des situations où aucun financement ne peut être prévu mais elles ne doivent pas remplacer des mesures de base de justice sociale et de répartition. Faisons d’abord payer les grandes entreprises en luttant contre l’évasion fiscale et en limitant « l’optimisation » fiscale, arrêtons les exonérations à outrance et mettons les plus riches à contribution.

Cette crise illustre douloureusement que la santé n’est pas une marchandise et doit nous amener à des changements structurels pour que la santé soit effectivementun bien commun garanti à tous.

Contact Presse : Benoit Blaes – presidence@snjmg.org 

1- « Sans abri, sans papier et confinés? » Communiqué de l’Académie Nationale de Médecine, 26/03/2020

2- Le Portugal régularise ses immigrés pour les protéger du coronavirus. RFI 29/03/2020 

3- Prestation Canadienne d’Urgence 

4- Coronavirus : l’Espagne veut accélérer la mise en place du revenu universel

5- Les avortements en baisse depuis le début du confinement. France bleue.

6- Pétition du Planning familial pour un allongement du délai léagl pour pratiquer une IVG 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share