Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les cyberattaques visant l’OMS ont été multipliées par cinq (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’Organisation mondiale de la Santé fait face à une hausse spectaculaire du nombre de cyberattaques visant son personnel et de courriels frauduleux à l’intention du public.

Cette semaine, quelque 450 adresses électroniques et mots de passe actifs de l’OMS ont été divulgués en raison d’une fuite, en même temps que des milliers d’autres appartenant à des organisations engagées elles aussi dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

Ces fuites d’identifiants n’ont pas mis en péril les systèmes de l’OMS car il s’agissait de données anciennes. Cependant, l’attaque a affecté un ancien extranet encore utilisé par des membres du personnel, d’anciens fonctionnaires et des partenaires.

L’OMS est en train d’effectuer une migration de données depuis les dispositifs touchés vers un système d’authentification plus sécurisé.

Des fraudeurs ont également envoyé des courriels au nom de l’OMS, à l’intention du grand public, afin d’obtenir des donc pour un fonds fictif sans aucun lien avec le Fonds de riposte à la COVID-19. Le nombre de cyberattaques visant l’Organisation est actuellement plus de cinq fois supérieur à ce qu’il était l’an dernier à la même période.

Lire la suite sur le site de l’OMS

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share