Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Indemnités COVID-19 pour les pertes d’activité des libéraux : « insuffisant, peut mieux faire ! » estime la CSMF (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Monsieur Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, vient d’annoncer une aide à destination des professionnels de santé libéraux conventionnés en perte d’activité. A la lecture de la copie du ministre, la CSMF note que ces premières dispositions sont insuffisantes et qu’il peut mieux faire.

La CSMF reconnait cependant que la voie choisie par le gouvernement d’indemniser les médecins libéraux pour leurs charges est une bonne décision car elle rappelle que l’arrêt total ou partiel auxquels sont confrontés les médecins est la conséquence de la réquisition par l’État des médecins et des établissements de soins pour le COVID-19.

La CSMF demande que ces indemnités « perte de ressources » couvrent effectivement l’intégralité des charges, sans exception et sans plafond, afin de ne pas pénaliser en particulier les spécialistes qui font face à des investissements très lourds. Dans l’état actuel des choses, le compte n’y est pas… La concertation va donc reprendre !

En ce qui concerne l’activité dans les établissements de soins, l’incurie de l’Etat, qui n’a pas anticipé les besoins en produits anesthésiants, va donc pénaliser dramatiquement, et pendant plusieurs mois peut être, les spécialistes qui ne pourront pas faire d’actes car dans l’incapacité d’opérer. L’État doit donc assumer son amateurisme et prendre en charge la perte d’honoraires de ces spécialistes qui ne peuvent en être durablement les victimes. Sur ce dernier point en particulier, les dispositions de soutien actuelles devront être élargies.

La CSMF appelle solennellement le ministre de la Santé à ouvrir de vraies négociations pour soutenir les médecins libéraux lourdement pénalisés par cette épidémie.

La CSMF, 1er syndicat de médecins libéraux de France appelle, dans l’intérêt de l’ensemble des médecins libéraux, tous les syndicats représentatifs à harmoniser leurs positions afin que toute la médecine libérale soit unie pour sauver économiquement les cabinets médicaux.

Lire le suite du communiqué de presse

>Contact presse : Adrien Chapron, 01 43 18 88 17, com@csmf.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share