Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Les professionnels de santé devront-ils, eux aussi, s’équiper au supermarché et faire la queue ? » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Depuis le début de la pandémie, les professionnels de santé libéraux ont entériné et accepté la restriction de la distribution des masques FFP2 et des masques chirurgicaux au profit des soignants directement au contact des patients atteints du COVID-19.

Orthophonistes, orthoptistes, pédicures-podologues ont donné, dans les premiers jours de la pandémie, tous les équipements de protection qu’ils détenaient. Ils ont aussi accepté de ne pas être sur la liste des professions prioritaires pour la délivrance des masques dans les pharmacies.

Ces professionnels de santé, assumant ainsi entièrement leur responsabilité de soignants, mais aussi de citoyens, ont permis que la pénurie de masques ne s’aggrave pas et surtout que médecins, infirmières, sages-femmes et masseurs-kinésithérapeutes, au contact des patients COVID, puissent soigner en étant protégés, en protégeant les patients, et en assurant ainsi la protection sanitaire du reste de la population.

La pénurie semble maintenant écartée et les organisations représentatives de la FFPS travaillent sans relâche avec le ministère de la Santé afin que les professionnels de santé qu’ils représentent, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, pédicures-podologues, bénéficient de tout l’équipement nécessaire pour la reprise des soins qu’ils ont dû interrompre, faute de protection.

La FFPS trouverait inadmissible que pour reprendre le travail, les professionnels de santé soient obligés de faire la queue au supermarché pour s’équiper en masques. Il est urgent que des dotations de masques leur soient remises en officines.

Les soins prioritaires doivent reprendre auprès de la population pour éviter la perte de chance de certains patients ; les organisations représentatives membres de la FFPS attendent du Gouvernement, du ministre de la Santé, que tous les professionnels de santé fassent partie de la liste prioritaire des équipements délivrés par les pharmaciens dès la semaine prochaine afin qu’eux aussi puissent organiser la reprise des soins dans les meilleures conditions d’hygiène, de sécurité et de protection des patients, et de leur personne !

L’efficacité de notre système de santé repose sur l’activité, la réactivité et le travail de tous les professionnels de santé, le gouvernement doit les protéger et leur fournir les moyens d’assurer les soins quotidiens trop longtemps interrompus.

Lire le communiqué de la FFPS

*Créée en août 2017, la Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS) se compose des principaux syndicats d’infirmiers libéraux, de masseurs-kinésithérapeutes, d’orthophonistes, d’orthoptistes et de pédicures-podologues, à savoir : Convergence infirmière, la FFMKR, la FNI, la FNO, la FNP, l’ONSIL, l’UNSMKL ainsi que le SNAO.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share