Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Médecins généralistes : « assumons nos responsabilités sans renier notre éthique » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Les médecins récompensés pour leurs informations » (1), « prime à la délation » (2), « flicage » (3) : les mots sont forts, qui expriment le ressenti spontané de la population mais aussi de nombreux médecins généralistes sur le dispositif de dépistage mis en place pour la sortie du confinement généralisé.

Le Collège de la Médecine Générale invite à dépasser ces mots, dont la connotation entraîne une réaction émotionnelle plutôt que rationnelle. Il s’agit bien d’une nécessité scientifique, humaine et éthique que de s’efforcer à prévenir les cas contacts de leur potentiel sur-risque infectieux, afin de leur permettre de prendre leurs dispositions pour protéger leur entourage et la population.

Qui de mieux placé que le médecin traitant pour assumer cette mission ? La sortie de confinement ne peut réussir qu’avec l’adhésion de chacun. Cette adhésion requiert la prise en compte de chaque situation, afin de proposer individuellement des dispositions qui soient perçues comme justes. De ce point de vue, les applications smartphone comme les forces de sécurité publiques ne peuvent proposer qu’une gestion standardisée. S’il y a bien un professionnel de proximité qui puisse faire la part des éléments individuels et contextuels, et amener le patient à poser les meilleurs choix, c’est le médecin traitant.

La majoration spécifique du tarif de cette consultation (MIS ou Majoration pour Information et Stratégie) est issue des négociations entre syndicats et Assurance maladie. Elle a, comme son nom l’indique, pour seul objet de rémunérer le caractère particulièrement long et complexe de cette consultation, et est remboursée comme les consultations habituelles.

Enfin, alors que la réglementation n’imposera pas d’obtenir le consentement du patient pour le recueil des données le concernant, nous souhaitons affirmer avec force que tout médecin, fidèle à ses engagements déontologiques, s’efforcera de recueillir ce consentement pour chaque personne concernée.

Trop souvent ignorés des politiques publiques, en particulier dans la prise en charge des patients COVID non graves en début d’épidémie, les médecins généralistes ne se défausseront pas des responsabilités qu’ils assument quotidiennement et qu’on leur reconnaît enfin.

(1) https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-55-euros-la-consultation-chez-le-medecin-pourquoi-un-tel-prix-7800486704
(2) https://www.20minutes.fr/societe/2774107-20200506-coronavirus-oui-medecins-pourront-majorer-tarif-consultation-malades-depistes
(3) https://www.youtube.com/watch?v=HUEl6BI9VwE

Télécharger le communiqué

Contact presse : President(@)lecmg.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share