Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Le DG de l’OMS et le Conseil d’administration du CII se réunissent pour envisager un renforcement de la collaboration dans le but de soutenir les infirmières et les systèmes de santé à l’échelon mondial » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Directeur général de l’OMS et le Conseil d’administration du CII se réunissent pour envisager un renforcement de la collaboration dans le but de soutenir les infirmières et les systèmes de santé à l’échelon mondial

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Conseil International des Infirmières (CII) ont convenu d’approfondir et de renforcer leur collaboration sur des priorités communes, notamment les questions relatives à la pénurie mondiale d’infirmières, à la protection de la santé du personnel infirmier – comme l’illustre l’actuelle pandémie – et à l’amélioration de l’accès aux soins de santé.

Lors d’une session d’information en séance privée du Conseil d’administration du CII tenue le 12 mai lors de la Journée internationale des infirmières, Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l’OMS, a exprimé sa solidarité et son admiration pour les infirmières et la façon dont elles combattent la pandémie de COVID-19 :

« J’aimerais souhaiter une très bonne Journée internationale des infirmières à toutes les infirmières du monde et, au nom de l’OMS, leur adresser mes remerciements les plus sincères. Je suis sûr que Florence Nightingale serait fière du travail héroïque que vous accomplissez. »

Le Dr Tedros a confié que la pandémie de COVID-19 a rappelé au monde que les infirmières se mettent en danger pour atténuer les souffrances et sauver des vies, souvent dans des situations peu enviables.

« La pandémie a montré la dure réalité des pénuries d’équipements de base auxquelles même les agents de santé des pays à revenu élevé sont confrontés. Nous devons plaider pour que la sécurité et la santé au travail soient garanties à toutes les infirmières et veiller à ce qu’elles aient accès aux équipements de protection individuelle (EPI), bénéficient d’un soutien psychologique, de l’assurance maladie et de bien d’autres choses encore. Investir dans les infirmières et les sages-femmes est un investissement dans la santé pour tous, voilà les enseignements que nous devons tirer de la COVID-19. »

Lors de la réunion du Conseil d’administration, le Dr Tedros, rejoint par Elizabeth Iro, infirmière en chef de l’OMS, a entendu un exposé des membres du Conseil d’administration du CII sur la façon dont les infirmières font face à la pandémie dans le monde, et a convenu de poursuivre et d’approfondir la collaboration avec le CII. Le Dr Tedros a déclaré qu’un grand nombre d’inquiétudes au sein de l’OMS et du CII sont identiques, notamment la pénurie mondiale de personnel infirmier, la santé et le bien-être du personnel infirmier, la grave pénurie d’EPI, l’importance de compiler des données sur les infections et les décès des agents de santé, et la contribution des infirmières leaders aux politiques de santé au plus haut niveau.

Annette Kennedy, la Présidente du CII, a déclaré que l’appui du Dr Tedros est très précieux pour la profession infirmière.

« Le Dr Tedros a d’emblée pris la mesure de la valeur des infirmières et veillé à ce qu’elles soient entendues au plus haut niveau de l’OMS. Cela n’a pas toujours été le cas, et c’est encourageant de le voir constater ce qui apparaît au grand jour, à savoir que les infirmières sont une force vitale des soins de santé, partout et tout le temps. La création du poste d’infirmière en chef à l’OMS, une fonction qu’occupe actuellement Elizabeth Iro, est un exemple que devraient suivre tous les pays du monde. »

Elle a ajouté que la pandémie a renforcé la solidarité au sein de la grande famille des infirmières et permis de partager des informations vitales qui devraient contribuer à réduire ses répercussions.

« Les pays qui ont été confrontés à la COVID-19 en premier ont partagé leur expérience avec les pays touchés plus tard. L’enseignement le plus important que doivent tirer tous les pays est d’être prêts pour la prochaine vague, la prochaine pandémie, afin de ne plus jamais devoir faire face à un virus aussi dangereux et destructeur sans un équipement de protection suffisant permettant à chaque infirmière de se rendre au travail sans craindre de ne plus pouvoir rentrer chez elle en toute sécurité. »

Lors de la réunion, le Dr Tedros a convenu que le rapport récemment publié par l’OMS et le CII sur l’état des soins infirmiers dans le monde, est une réalisation importante et que le suivi régulier, la mise à jour et la communication d’informations sur le personnel infirmier continueront d’être une priorité pour l’avenir.

Il a proposé que l’OMS et le CII publient une déclaration commune pour appuyer et valoriser les infirmières de tous les pays et régions du monde. Cette déclaration mettrait également en avant les priorités et les problématiques communes aux deux organisations afin qu’elles continuent de collaborer pour progresser sur la voie des soins de santé pour tous.

Le Dr Tedros a également invité le CII à ériger ensemble une statue commémorative de Florence Nightingale, qui sera placée au centre d’un nouveau bâtiment de l’OMS à Genève.

Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré :

« Le CII collabore étroitement avec de nombreux experts de l’OMS sur un vaste éventail de questions, y compris sur la pandémie actuelle, et savoir que nous bénéficions d’un soutien et d’un leadership forts de son Directeur général signifie que notre travail commun a une vraie incidence, pour les infirmières comme pour les personnes au service desquelles elles œuvrent. »

« La coopération mondiale est essentielle pour relever les défis de santé auxquels nous sommes confrontés, et des partenariats solides aux échelons mondial, régional et national sont indispensables pour concevoir et mettre en place des systèmes de santé accessibles à tous, de qualité et durables. Avec le soutien de l’OMS, nous souhaitons faire en sorte que les infirmières soient reconnues comme des leaders dans chaque pays et dans chaque système de santé du monde. Ce n’est que comme ça que nous atteindrons les soins de santé pour tous. »

> Contact presse : Gyorgy Madarasz, attaché de presse, madarasz@icn.ch, Tél. +41 22 908 01 16

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share