Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Toute la profession se mobilise pour l’accès aux soins en orthophonie ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« La Fédération nationale des orthophonistes (FNO) n’a de cesse d’alerter sur les difficultés actuelles de l’accès aux soins en orthophonie : manque de professionnels libéraux et salariés, numerus clausus inadapté…

Pour tous les patients, trouver un orthophoniste est une gageure ! Pour tous les professionnels, ne pas pouvoir répondre aux besoins par manque de place est pesant.

Faute de réponses institutionnelles, la FNO agit et propose des solutions !

En octobre 2018, la FNO et les syndicats régionaux affiliés créent l’association Plateforme Prévention et Soins en Orthophonie (PPSO). Les Unions régionales des professionnels de santé Orthophonistes et certaines associations de prévention en orthophonie en deviennent rapidement membres et contribuent ensemble à son développement et à sa principale mission : améliorer l’organisation de l’offre de soins et l’accès aux soins orthophoniques au niveau national et en région.

Un an plus tard, à l’initiative de la PPSO, le site allo-ortho.com voit le jour, un site pour répondre à toutes les questions et les inquiétudes du grand public sur le langage, la communication, la voix, la cognition mathématique et la déglutition.

Aujourd’hui, dans trois régions expérimentatrices, il sera possible d’obtenir plus de réponses en se faisant rappeler par des orthophonistes pour des conseils plus individualisés.

Le recours systématique à des soins orthophoniques n’est pas toujours la solution ; un conseil ou une aide peuvent parfois suffire : c’est le pari que fait la PPSO avec son nouveau dispositif de prévention.

Dans les régions des Hauts de France, du Grand Est et de Bourgogne Franche-Comté, l’accès au site allo-ortho.com est enrichi d’un questionnaire. Les habitants de ces régions le remplissent s’ils ont encore des doutes sur la nécessité d’aller consulter un orthophoniste après la lecture des articles.

Ils peuvent ensuite être mis en relation avec un orthophoniste-régulateur.

L’objectif est de mieux cibler les demandes de soins et d’encourager au plus tôt les comportements qui pourraient peut-être éviter une consultation chez l’orthophoniste.

Ce dispositif a pu se concrétiser grâce aux subventions des Agences Régionales de Santé auprès des URPS des trois régions concernées pour une expérimentation qui durera 3 ans !

La FNO se félicite de la mise en œuvre de ce projet et de l’action en partenariat de chacun des acteurs pour améliorer l’accès aux soins en orthophonie ! »

www.fno.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share