Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Pourquoi faire gratuit quand on peut faire du profit ? » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Quelle ne fut pas la surprise de l’Association Nationale des Étudiants en Médecine de France (ANEMF) lors de la réception d’un mail de la maison d’édition médicale AlinéaPlus, proposant la diffusion large du lancement de la plateforme d’entraînement payante du Collège des Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT) “ePOPI étudiant”. En l’échange de 48€, pourtant indispensables aux étudiants pour subvenir à leurs besoins mensuels, le collège propose des fiches de révisions, Questions Isolés et Dossiers Progressifs inédits pour s’entraîner à l’Examen Classant National (ECNi).

Il est inadmissible qu’un collège de spécialité, composé d’enseignants payés par l’Université et censés mettre à disposition gratuitement leurs entraînements sur la plateforme SIDES, décide sciemment de contribuer à la précarisation des étudiants en médecine en privatisant la connaissance.

L’ANEMF l’a pourtant prouvé maintes et maintes fois : la précarité des étudiants en médecine est réelle. Payés 1,29€/h en quatrième année de médecine, les étudiants hospitaliers doivent en plus acquérir durant leur deuxième cycle les référentiels des collèges pour un coût de 1 329,32€.

A l’heure où les collèges de spécialité travaillent ensemble sur un ouvrage commun en Open Access, comment le CMIT peut-il encore profiter d’un concours et privilégier l’enrichissement de sa structure sur le dos des étudiants ?

L’ANEMF exige du CMIT de donner aux étudiants un accès gratuit aux fiches d’infectiologie, de basculer les QI et DP d’ePOPI vers la banque nationale d’entraînement gratuite SIDES et de rembourser les étudiants ayant déjà engagé des frais.

Lire la suite du communiqué : Pourquoi faire gratuit quand on peut faire du profit 

PJ

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share