Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les maladies de l’appareil digestif, les tumeurs et les maladies de l’appareil circulatoire sont les trois principaux motifs des hospitalisations en court séjour (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La DREES met à disposition des données sur les hospitalisations en court séjour survenues entre 2010 et 2018. Ces tableaux ont été réalisés à partir des données hospitalières (PMSI MCO) produites par l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH). Ils complètent la série de données annuelles mises à disposition sur le site data.Drees depuis 2010, pouvant être déclinés au niveau national, régional et départemental.

Le site comprend 3 tableaux de morbidité hospitalière :

– Le tableau 1 présente le nombre d’hospitalisations en court séjour, configurable selon les motifs de recours, le sexe, la classe d’âge, l’année et le niveau géographique de résidence (France entière, France métropolitaine, régions, départements) ;

– Le tableau 2 présente la durée moyenne de séjour, ainsi que la distribution du nombre de séjours selon leurs durées, configurables selon l’année, les pathologies et le niveau géographique ;

– Le tableau 3 présente les taux de recours pour 1 000 habitants : taux bruts tous âges et par classe d’âge, taux standardisés sur l’âge et indices comparatifs qui neutralisent également l’effet de l’âge, configurables selon les motifs de recours, le sexe, l’année et le niveau géographique de résidence.

En 2018, il y a eu 18 millions d’hospitalisations en court séjour. Le taux de recours, élevé avant un an, est faible entre 1 et 18 ans. Il augmente ensuite progressivement avec l’âge, avec un pic féminin aux âges de la maternité, et atteint 500 pour 1 000 habitants à partir de 70 ans pour les hommes et de 75 ans pour les femmes.

Selon la classification internationale des maladies (10ème révision : CIM-10), les motifs de recours les plus fréquents, tous âges confondus, sont les maladies de l’appareil digestif, les tumeurs et les maladies de l’appareil circulatoire. Cette hiérarchie des motifs de recours évolue avec l’âge : avant 15 ans, ce sont les maladies de l’appareil respiratoire qui prédominent, entre 15 et 44 ans, ce sont les recours liés à la fécondité, entre 45 et 64 ans, les maladies de l’appareil digestif, entre 65 et 84 ans, les tumeurs et pour les plus âgés, les maladies de l’appareil circulatoire.

Entre 2010 et 2018, le nombre d’hospitalisations en court séjour a augmenté de 10 % et le taux standardisé sur l’âge, qui neutralise l’augmentation et le vieillissement de la population, de 2,5 %.

Accéder aux données sur data.Drees

CONTACT PRESSE : Souphaphone Douangdara, drees-infos@sante.gouv.fr, 01 40 56 81 97

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share