Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le Conseil d’administration de la Cnaf salue le rétablissement de la prime de naissance au 7ème mois de grossesse (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Conseil d’administration de la Cnaf salue l’adoption par l’Assemblée nationale, à l’unanimité, de la proposition de loi de M. Gilles Lurton qui rétablit le versement de la prime à la naissance au 7ème mois de grossesse.

Lors du décalage du versement de cette prime au second mois suivant la naissance, le Conseil d’administration de la Cnaf avait fermement dénoncé cette décision, en octobre 2014, et n’avait de cesse, depuis, de demander son rétablissement au 7ème mois de grossesse. Cette prime, d’un montant de 947€ est une aide importante et nécessaire pour les familles, au moment où elles doivent s’équiper pour accueillir dans de bonnes conditions leur bébé. Le versement après la naissance n’avait que peu de sens et mettait les familles modestes en difficulté.

Le rétablissement du versement de cette prime avant la naissance permettra aux parents de préparer sereinement l’arrivée du nouvel enfant dans leur foyer, ce dont le Conseil d’administration de la Cnaf se félicite. Les Caf pourront ainsi à nouveau verser la prime de naissance au 7ème mois de grossesse, et ce dès le mois de mars 2021.

La prime à la naissance est versée par les Caf sous condition de ressources, en une seule fois, pour chaque enfant à naître. En 2019, un peu plus de 547 000 familles ont bénéficié de cette aide, pour un montant de 537 millions d’euros.

Les conditions d’ouverture du droit à la prime à la naissance, également versée en cas d’adoption, restent inchangées.

CONTACT PRESSE : Virginie RAULT – presse@cnaf.fr

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share