Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Une nouvelle avancée du programme de recherche Psycare : l’identification de biomarqueurs génétiques impliqués dans l’apparition de la schizophrénie (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Une étude menée dans le cadre du projet de Recherche Hospitalo-Universitaire PsyCARE par l’équipe du Professeur Marie-Odile Krebs au sein de l’Institut de Psychiatrie et Neurosciences de Paris (INSERM U1266) et du GHU Paris psychiatrie & neurosciences a montré que l’expression de plusieurs gènes, appartenant à la famille YWHA et jouant un rôle important dans le développement neuronal et synaptique, était dérégulée pendant la transition psychotique (Scientific Reports, 2020).

Les troubles psychotiques, dont la schizophrénie, sont un enjeu majeur de santé publique. Ils sont fréquents (2 à 3% de la population) et touchent chaque année en France environ 15 000 adolescents et jeunes adultes supplémentaires. Ils se caractérisent par un ensemble de symptômes traduisant un dysfonctionnement du cerveau chez les personnes qui en sont atteintes : interprétation altérée du monde réel, délires, hallucina-tions, modification de leurs émotions, difficultés pour réfléchir ou pour s’exprimer, tendance à s’isoler ou à ne plus prendre soin d’elles. Le retentissement de ces maladies mentales tant sur la vie personnelle que professionnelle est à la fois majeur et durable ; les troubles psychotiques représentent ainsi la troisième cause de handicap chez l’adulte.

Lire la suite du communiqué

Contact presse: communication@ghu-paris.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share