Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Coup d’envoi ou fin de partie ? Le Ségur joue les prolongations » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Lettre de l’ISNAR-IMG à l’adresse du nouveau Premier ministre :

« M. Le Premier Ministre,

Nous prenons acte de ce remaniement ministériel qui vous propulse aux commandes du Ségur de la Santé. Ces derniers mois tumultueux ont confirmé le besoin d’un changement profond. Il doit se traduire par des engagements forts, nécessaires pour améliorer notre système de soins.

À l’aube de votre prise de fonction au sein de ce nouveau gouvernement, nous nous devons de rappeler les grèves de fin 2019. Nous alertions des conséquences du manque de moyens sur nos conditions de travail. Encadrement du statut des demi-gardes, contrôle du temps de travail des internes, sanctions en cas de non-respect : les annonces étaient engageantes.

Nommé Ministre des Solidarités et de la Santé, M. Olivier Véran avait renouvelé ces promesses en février dernier. Sans concrétisation actée, nous prenions part au Ségur avec des objectifs plus ambitieux encore.

Alors que les échanges touchent à leur fin, il nous semble à ce jour crucial de rappeler l’essentiel : tout professionnel doit bénéficier de conditions de travail décentes. Celles des internes n’ont que trop repoussé les limites de l’inacceptable. Nous réclamons toujours que la législation à ce sujet soit appliquée.

Bien que nous saluions une évolution du salaire de base, celui-ci reste pour autant en-deçà du SMIC horaire. Malgré la majoration proposée, les indemnités de garde n’atteignent également pas ce taux minimum.

La ligne d’en but en vue, il faut maintenant marquer l’essai !

La mise en place de sanctions financières, chiffrées et graduées, doit être actée pour les structures ne respectant pas le temps de travail. Il est impératif de reconstruire le financement de la rémunération des internes autour d’un budget MERRI exclusif. Cette mesure permettra de libérer ces étudiants des établissements. Afin d’assurer un respect du service de garde normal, il est essentiel d’augmenter le nombre d’internes minimum par ligne de garde à six.

Présents depuis le coup d’envoi, c’est donc avec pragmatisme et exigence que nous souhaitons poursuivre avec vous les travaux engagés. Au quotidien sur le terrain, nous attendons de votre équipe la passe décisive pour changer l’issue du match. »

Contacts presse

Anne GOULARD – Porte-Parole – porteparole@isnar-img.com
Morgan CAILLAULT – Président – president@isnar-img.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share