Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Appel à la grève pour les internes de médecine générale et les jeunes généralistes hospitaliers le 9 juillet 2020 (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Depuis le 14 novembre 2019, le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) soutient officiellement le mouvement des personnels hospitaliers animé par les trois collectifs Inter Urgences, Blocs et Hôpitaux.

De plus, le SNJMG a participé à la mobilisation nationale de internes de médecine entre le 10 décembre 2019 et le 14 février 2020.

Dans le cadre de la participation à ces deux mouvements, que le SNJMG voit comme intimement liés, le SNJMG avait obtenu certaines réponses dans ses discussions auprès du ministère de la Santé (comme la promesse de mieux contrôler effectivement le temps de travail).

En ce début d’été, le SNJMG constate qu’à une exception près (la revalorisation des indemnités des internes en stages ambulatoires), aucune des propositions faites par le ministère de la Santé n’a eu de traduction concrète.

Les propositions faites par le nouveau gouvernement, dans le cadre de la procédure improprement appelée « Ségur de la Santé », ne satisfont pas les organisations de soignants qui ne sont toujours pas écoutés (exemple : https://twitter.com/SNJMG/status/1270295738560503808).

Les internes jouent aujourd’hui le rôle de variable d’ajustement dans un système hospitaliser en constant sous-effectif. Leur formation se trouve dégradée du fait de la dégradation même du système de soins publics.

En conséquence, le SNJMG appelle à une grève totale (activités hospitalières et universitaires) les internes de médecine Générale et les jeunes généralistes hospitaliers pour la journée du 9 juillet 2020 avec comme revendications :

– Application d’ici début Novembre 2020 (prochain changement de semestre des internes) de toutes les propositions qui nous avait été faites par le ministère de la santé en début d’année

– Refus du contournement du respect de la législation sur le temps de travail par le rémunération supplémentaire du temps de travail fait au-delà des limites statutaires (Rappel : Pour le SNJMG, tout temps de travail fait au-delà des limites statutaire devant être impérativement compensé)

– Reconnaissance officielle de l’implication des médecins à diplôme extra européen dans le service public hospitalier

– Ouverture d’une négociation avec tous les syndicats d’internes sur les licences de remplacement

– Soutien aux revendications des soignants para médicaux

– Défense d’un système de santé public pour tous, avec un véritable accès aux soins, et sans discriminations.

Même si la question financière a son importance, le système de santé ainsi que les soignants, dont les internes de Médecine Générale et les jeunes généralistes hospitaliers, a besoin de réformes d’organisation et de fonctionnement pour offrir un accès à des soins de qualité à toutes les personnes résidant en France. »

Contact Presse : Emmanuelle Lebhar – elebhar@mailo.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share