Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Après le Ségur… de l’hôpital : le SML réclame à nouveau l’ouverture d’une négociation conventionnelle (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Les accords de revalorisation des salaires des personnels hospitaliers ont été signés et le Ségur de la Santé est terminé. Le Premier ministre, dans son discours de politique générale à l’assemblée nationale ce mercredi a annoncé 6 milliards d’euros pour le système de santé. 

Le SML salue cette annonce. Après les investissements du Ségur de l’Hôpital, il propose de flécher dès à présent au minimum les 4 milliards d’euros de dépenses de soins économisées par l’assurance maladie durant la crise sanitaire sur la revalorisation la médecine libérale.

Les médecins libéraux en lien avec les autres professionnels de santé libéraux souhaitent construire les organisations libérales permettant de gérer l’aval et l’amont de l’hospitalisation auxquelles ils aspirent et contribuer à travers le développement de véritables entreprises médicales libérales à l’amélioration de la qualité des soins. Après le Ségur de l’hôpital qui était nécessaire, il ne faut pas s’arrêter au milieu du gué et investir massivement sur la ville, qui elle aussi a souffert des plans d’économies répétés.

C’est pourquoi le SML renouvelle son appel en faveur d’une renégociation de la convention médicale. Il est urgent de revaloriser les tarifs médicaux, de moderniser la PDS en établissement et en ambulatoire, de développer la régulation libérale avec le 116 117 et de soutenir les nouvelles formes d’organisation d’initiatives libérales. C’est désormais possible. Les perspectives offertes par le Premier ministre donnent du grain à moudre.

Enfin, la poursuite du développement de la télémédecine et l’allègement des charges administratives qui pèsent inutilement sur les médecins libéraux sont des annonces positives qui doivent être traduites dans les faits.

Le SML souhaite que le Premier ministre témoigne autant d’attention aux soignants libéraux qu’il en a manifestée aux hospitaliers.

Contact presse : Sylvie FONTLUPT, Tél. 06 72 82 42 18

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share