Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Prévenir la démence : l’utilisation d’aides auditives permettrait de prévenir 20 % des cas évitables selon une étude du Lancet (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

On pourrait prévenir 40 % des cas de démence en agissant sur 12 facteurs de risque, selon un rapport du journal médical The Lancet du 30 juillet dernier[1].

Actualisant une première version de 2017[2], les experts du Lancet établissent que les principaux facteurs de risque modifiables de la démence sont le déficit auditif (8 % de cas de démence évités, soit 20 % de la totalité des cas évitables), un faible niveau d’éducation (7 %), le tabagisme (5 %), la dépression (4 %) et l’isolement social (4 %).

S’appuyant sur de nouvelles études scientifiques[3], le Lancet confirme que le déficit auditif est le plus important des 12 facteurs de risque modifiables.

Les auteurs précisent : « Soyez ambitieux en matière de prévention », « encouragez l’utilisation d’aides auditives pour le déficit auditif ».

Le port d’aides auditives ayant également un effet démontré contre la dépression et l’isolement social, ces résultats confortent les travaux d’économistes de la santé tels Jean de Kervasdoué, qui analysait que « le rapport entre le coût d’une audioprothèse et les économies sur les dépenses de santé est de un à dix. C’est rarissime qu’on trouve ce genre de chiffre. C’est le cas par exemple avec la vaccination » (Dépêche AFP du 07.02.2018[4]).

Grâce à une concertation conduite par la Direction de la Sécurité sociale avec les professionnels et les complémentaires, le « 100 % santé » permettra l’accès à des aides auditives sans reste à charge.

Aussi, le SDA milite pour que soit également effectué un travail de fond sur la formation des audioprothésistes[5] et sur les règles déontologiques et de bonnes pratiques[6] de leur exercice professionnel.

[1]  Dementia prevention, intervention, and care: 2020 report of the Lancet Commission : https://www.thelancet.com/commissions/dementia2020

[2] Communiqué UNSAF,  Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer : le déficit auditif principal facteur modifiable de prévention de la démence, 20.09.2017 : http://www.unsaf.org/doc/CP_Unsaf_-_Prevention_demence_-_20_09_2017.pdf

[3] Et notamment une étude de l’INSERM de Bordeaux : http://www.unsaf.org/site/communiques-de-presse/communique-cna-unsaf-prevention-et-bien-vieillir-une-nouvelle-etude-de-l-inserm-confirme-le-lien-entre-le-deficit-auditif-et-les-3-d-dependance-demence-depression.html

[4] Risque accru de démence chez les seniors sans appareil auditif : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/risque-accru-de-demence-chez-les-seniors-sans-appareil-auditif_120591

[5] Communiqué UNSAF, L’urgence des enjeux du « 100 % santé » en audioprothèse impose un cadre déontologique et une formation rénovés, 03.12.2019 : http://www.unsaf.org/doc/CP_Unsaf-Deontologie_formation_renovees_-_03.12.2019.pdf

[6] Communiqué SDA, Le Syndicat des audioprothésistes établit le premier recueil de règles de bonnes pratiques à destination de la profession, 22.07.2020 : http://www.unsaf.org/site/communiques-de-presse/communique-sda-le-syndicat-des-audioprothesistes-etablit-le-premier-recueil-de-regles-de-bonnes-pratiques-a-destination-de-la-profession.html

>Contacts presse

Luis Godinho – contact@unsaf.org
Nicolas Merlet – nicolasmerlet@ortus-sante.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share