Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le Conseil International des Infirmières accueille de nouveaux membres pour renforcer l’unité et la voix des infirmières (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Deux nouvelles associations membres ont rejoint le Conseil International des Infirmières (CII), une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières du monde entier. En ajoutant l’Association des infirmières et des sages-femmes du Somaliland et l’Association des infirmières et des sages-femmes du Soudan du Sud, le CII renforce sa position de porte-parole mondial des soins infirmiers.

Adressant la bienvenue aux nouveaux membres dans la famille du CII, Annette Kennedy, la Présidente du CII, a déclaré : « Nous sommes absolument ravis que deux nouveaux membres d’Afrique rejoignent le CII, en particulier au moment où le monde est aux prises avec la pandémie de COVID-19. Alors que les infirmières sont en première ligne pour lutter contre les maladies, les catastrophes, les conflits et dispenser des soins au quotidien, il est d’importance croissante que nous soyons solidaires avec les infirmières du monde entier pour être entendues et avoir du poids. »

M. Repent Khamis George, le Président de l’Association des infirmières et des sages-femmes du Soudan du Sud, a déclaré : « C’est pour nous la meilleure nouvelle de l’année. Alors que nous fêtons l’Année Internationale du personnel infirmier et des sages-femmes, il n’y a rien de plus fort que d’adhérer au CII en qualité de membre. Nous savons que les infirmières du monde entier travaillent 24 heures sur 24 pour sauver des vies, ce qui leur impose beaucoup de stress, mais cette nouvelle nous donne plus de motifs de célébration que de raisons d’être stressés ou déprimés. »

« Pour nous, en tant qu’association, c’est un vrai tournant et nous utiliserons cette adhésion pour nos activités de plaidoyer de façon plus ambitieuse. Désormais, nous pouvons ressentir la fierté d’être membres de la communauté internationale des infirmières. Pour les infirmières, cela améliorera l’image de la profession dans le pays et nous sommes vraiment heureux d’avoir l’occasion de participer pleinement aux activités du CII. »

Le Dr Fouzia M. Ismail, la Secrétaire générale de l’Association des infirmières et des sages-femmes du Somaliland, a exprimé sa gratitude d’intégrer le CII, soulignant que l’organisation est capable de peser au plus haut niveau international tout en soutenant ses associations au niveau local.

« Le CII œuvre à garantir des soins infirmiers de qualité pour tous et des politiques de santé solides, partout dans le monde. Faire partie du CII nous permettra de rester au fait des spécialités infirmières, des pratiques actuelles, de la déontologie et des politiques publiques, mais également d’être partie prenante d’une organisation capable d’agir pour les infirmières du monde entier. »

La pandémie de COVID-19 a démontré comme jamais auparavant la valeur des soins infirmiers et l’importance de travailler de concert au niveau mondial de façon systématique et stratégique par le biais du CII.

Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré : « La COVID-19 a montré de façon très nette le rôle unique du CII, qui offre une tribune aux infirmières du monde entier afin qu’elles puissent exprimer leurs inquiétudes et, surtout, inspirer aux pouvoirs publics et aux autres parties prenantes des mesures constructives, beaucoup d’entre eux s’avérant bien loin du compte durant la crise actuelle. En 120 ans d’histoire, jamais l’organisation n’a assumé une plus grande responsabilité envers ses membres et autant justifié sa raison d’être.

« Nous n’avons aucun doute sur le fait que les infirmières et les sages-femmes du Somaliland et du Soudan du Sud, solidaires de leurs frères et sœurs du monde entier, apporteront une précieuse contribution. Toutes nos associations font face à des défis sans précédent durant la pandémie et ont conscience du pouvoir et de la force de l’unité et de la mutualité. En bref, vous recevez autant que vous donnez, c’est pourquoi nous saluons leur volonté inébranlable. »

Le CII a fourni à ses membres les outils requis pour faire pression sur leurs gouvernements en faveur d’une protection, d’une formation et d’une indemnisation appropriées ; il a écrit directement aux chefs d’État et au G20 pour exiger que les infirmières et les autres agents de santé bénéficient en priorité d’équipements de protection individuelle adéquats et, le cas échéant, d’un vaccin.

En rejoignant le CII – la principale organisation internationale de professionnels de santé au monde et dont la portée est la plus large – l’Association des infirmières et des sages-femmes du Somaliland et l’Association des infirmières et des sages-femmes du Soudan du Sud permettent aux infirmières de leur pays de mieux faire entendre leur voix pour ce qui est des priorités et de l’élaboration des politiques de santé, à l’échelon national comme international.

 

Note aux rédacteurs

Le Conseil International des Infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant les millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

Pour de plus amples informations, prendre contact avec Gyorgy Madarasz, attaché de presse, Conseil International des Infirmières
madarasz@icn.ch
Tél. +41 22 908 01 16

www.icn.ch

@ICNurses      

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share