Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

L’UFML-Syndicat s’insurge contre l’annonce du maintien du tarif de la consultation (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Le ministre de la Santé Olivier Véran a encore une fois décidé de maintenir le C (le tarif de la consultation) au plus bas de l’échelle européenne.

L’UFML-Syndicat s’insurge contre cette annonce, qui montre, de nouveau, à quel point les politiques sont déconnectés de la réalité du terrain et des intérêts de la santé des Français. Ils préfèrent privilégier des considérations politiques et économiques .

Nous rappelons que le paiement à l’acte est, et doit rester, le pilier de la rémunération des médecins, seul garant de leur indépendance et de leur liberté de prescription.

Après les énormes efforts consentis, les médecins ont besoin de reconnaissance. Surtout en ce moment où apparait une crise grave de l’installation. Est-il nécessaire de rappeler que certains d’entre eux ont payé de leur vie, leur engagement dans le contexte de Covid ?

La médecine de ville a été sacrifiée en phase 1 de la pandémie de Covid19. Elle voit actuellement 95% des patients atteints de cette affection et joue, une fois de plus, son rôle de premier rempart.

L’UFML-Syndicat rappelle qu’elle réclame un C à 50€ c’est-à-dire dans la moyenne européenne. Elle dénonce l’asphyxie de la profession par l’indigne C actuel, et les procédés pervers des rémunérations à l’objectif, inefficaces en termes de santé publique et de réduction des dépenses de santé.

Ces rémunérations n’ont qu’un seul but : rendre les médecins esclaves en les mettant sous influence et en leur faisant ainsi perdre leur indépendance professionnelle. »

Relations presse :

Laurent Payet: laurent@lp-conseils.com 
Sarah Bonoron: sarah@lp-conseils.com 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share