Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Face à l’intensification de la circulation de la Covid-19, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes demande aux établissements de santé publics et privés de l’Isère, de la Loire et du Rhône de procéder à des déprogrammations pour les 15 prochains jours (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

L’intensification de la circulation du virus de la Covid-19 dans la région, et particulièrement dans les métropoles de Grenoble, Saint Etienne et Lyon, dans une moindre mesure la métropole de Clermont-Ferrand, impacte fortement l’offre de soins tant dans les services d’hospitalisation conventionnelle que ceux de réanimation et soins intensifs. Le risque de saturation de ces services est désormais réel à court terme.

À la date du jeudi 15 octobre, 1567 personnes sont hospitalisées dans la région pour Covid-19 (571 dans le Rhône, 307 dans la Loire, 242 en Isère) dont 254 sont en service de réanimation ou de soins intensifs (112 dans le Rhône, 49 dans la Loire, 36 en Isère).
Actuellement, 671 lits de réanimation sont ouverts dans la région contre 559 habituellement avec une possibilité d’armer jusqu’à 1 300 lits mais qui supposerait une déprogrammation complète des activités au profit de la Covid-19, ce qui n’est pas envisagé aujourd’hui ni souhaitable.

Lire la suite du communiqué

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share