Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Un rapport du CII célèbre quinze ans d’un « travail extraordinaire et vital accompli par les infirmières spécialisées dans la lutte contre la tuberculose » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Après quinze ans d’activité, le Projet Tuberculose du Conseil International des Infirmières (CII) s’est achevé en 2020. Le Projet a permis une augmentation massive du nombre d’infirmières et d’infirmiers spécialisés dans la prise en charge de la tuberculose, transformant ainsi la vie des patients et de leurs familles.

Un nouveau rapport du CII décrit le travail accompli, dans le cadre de ce projet, dans dix-huit pays sur trois continents. Le CII y montre comment nous sommes parvenus à former des infirmières et des infirmiers à la lutte contre la maladie évitable qu’est la tuberculose. Chaque année, cette maladie infecte quelque dix millions de personnes et entraîne, malheureusement, un million et demi de décès.

Lancé il y a quinze ans dans le cadre du Partenariat Lilly contre la Tuberculose multirésistante, notre projet a formé 2318 infirmières et infirmiers à la prise en charge et au traitement des personnes atteintes de tuberculose, y compris sous sa forme résistante à l’action des médicaments.

Fait remarquable, ces personnels infirmiers experts ont, à leur tour, transmis leurs connaissances et leurs compétences à 180 000 autres collègues, médecins, personnels paramédicaux et membres de la communauté. Le nombre de travailleurs de santé capables d’aider des millions de personnes atteintes de cette maladie débilitante et mortelle a ainsi augmenté de manière exponentielle.

Le projet a aussi entraîné un recul très important de la stigmatisation dont sont victimes les personnes atteintes de tuberculose. Il a amélioré l’éducation des patients, de leurs familles et des communautés, et renforcé leur soutien psychologique. Plus important encore, le projet a aidé les patients à mieux suivre leurs traitements, qui sont certes d’une importance vitale, mais aussi pénibles et difficiles à supporter.

Mme Annette Kennedy, Présidente du CII, a déclaré que : « Notre projet a transformé l’existence de millions de personnes et, sans aucun doute, a sauvé d’innombrables vies. Grâce aux efforts des deux directrices du Projet, Carrie Tudor et Gini Williams, ainsi que des infirmières et infirmiers qui ont suivi la formation, nous avons considérablement augmenté la capacité des systèmes de santé du monde entier de prévenir la propagation de la tuberculose et de prodiguer des soins et des traitements antituberculeux adéquats.

Bien que le projet soit maintenant arrivé à son terme, je suis certaine que son héritage perdurera à travers l’action des personnels formés depuis quinze ans et des collègues qu’ils ont instruits à leur tour, et qui tous poursuivent le combat contre le fléau de la tuberculose. »

Carrie Tudor, Directrice du projet, a ajouté que : « Les personnels infirmiers jouent un rôle déterminant pour améliorer la détection des cas de tuberculose, lancer les traitements indispensables, soutenir les patients et améliorer les résultats du traitement antituberculeux. Mais nos collègues doivent disposer des connaissances et des outils indispensables pour accomplir le travail que l’on attend d’elles, faute de quoi nous ne gagnerons pas la bataille contre la tuberculose. Notre projet a démontré que si nous renforçons leurs capacités, si nous les informons et si nous les motivons, les infirmières sont capables d’améliorer leur pratique quotidienne et de partager leurs connaissances. Nous espérons que les infirmières bénéficieront à l’avenir de nouvelles occasions de se perfectionner et de renforcer leurs compétences. Sans les personnels infirmiers, nous n’éradiquerons pas la tuberculose. »

 

Note : le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant plusieurs millions d’infirmières dans le monde entier. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII plaide pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

Pour de plus amples renseignements, prendre contact avec Gyorgy Madarasz, attaché de presse (madarasz@icn.ch).

www.icn.ch

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share