Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Retour d’expérience Covid-19 : « quelles pratiques en matière de e-santé en Île-de-France » ? (Enquête)

Imprimer la liste
Share

Le SESAN, expert opérationnel en Systèmes d’Information pour les acteurs de santé franciliens, a missionné le cabinet de conseil mc2i, spécialiste de la transformation numérique des entreprises, pour mener une enquête qualitative. Celle-ci visait à identifier et à évaluer les pratiques de e-santé qui se sont développées depuis le début de la crise sanitaire. 50 heures d’entretiens ont été menées pour comprendre les bénéfices et freins associés à chaque pratique et définir leurs modalités de pérennisation. Un travail de terrain, de synthèse et d’analyse poussé qui a abouti à la production d’un livrable de référence pour le SESAN et la région Île-de-France.

« Le but de cette étude est de permettre d’alimenter les réflexions autour de l’évolution des pratiques numériques, en s’appuyant sur les témoignages concrets de ceux qui ont vécu la crise de l’intérieur. Elle répond à la question : quels usages et services digitaux se sont renforcés pendant la crise, mais aussi quels sont leurs freins et moteurs d’adoption ?

Une contribution importante pour éclairer les feuilles de route du numérique en santé, d’autant plus d’actualité que la crise sanitaire va durablement modifier les pratiques dans ce secteur. » Cédric Aubouy, Consultant et Manager chez mc2i.

Comprendre l’évolution des pratiques en matière de e-santé

La crise sanitaire de la Covid-19 et le premier confinement ont fortement éprouvé notre système de santé. Les structures professionnelles ont dû s’adapter tant pour répondre aux besoins spécifiques des patients atteints de la Covid-19 que pour continuer à assurer le traitement des autres malades. Une exigence qui s’accompagnait de la nécessité de fluidifier la coordination entre la médecine de ville et l’hôpital, ainsi qu’entre les différents professionnels de santé. Les outils numériques ont permis, dans une certaine mesure, de faciliter cette adaptation des organisations à un contexte inédit.

Durant cette période, le SESAN, a proposé des solutions numériques de santé en étroite collaboration avec l’Agence Régionale de Santé Île-de-France (plateformes de télémédecine, de prise en charge coordonnée, d’aide à l’orientation des patients, …), et accompagné de nombreuses structures de santé franciliennes (établissements de santé, professionnels de santé, établissements médico-sociaux, …) pour relever ces défis.

Une fois le premier confinement levé, ses équipes ont souhaité prendre du recul afin d’en savoir plus sur les pratiques de e-santé qui s’étaient développées ou non durant cette période, et en comprendre les raisons.

Une enquête de terrain pour mieux envisager l’avenir

Pour cette mission de 3 mois, mc2i s’est entouré de deux partenaires aux expertises complémentaires : Enoving, société de conseil spécialisée en santé et fragilités, qui accompagne les acteurs concernés dans leurs réflexions stratégiques et projets innovants ; et hkind, startup « tech for good », dont les fondatrices bénéficient de 15 ans d’expérience en santé publique, e-santé et communication santé.

Dans sa première phase, l’enquête a consisté à réaliser une synthèse bibliographique. Il s’agissait d’analyser plus de 250 sources pour « scanner » les différents écrits sur la e-santé. Ce travail a permis de dresser les grilles d’entretien en fonction des profils des différents interviewés.

Puis les consultants de mc2i, Enoving et hkind, experts de la santé numérique et de l’écosystème des SI de santé, ainsi que le SESAN ont mené une quarantaine d’entretiens sur 2 mois, auprès de profils variés et représentant l’écosystème de la santé : médecins généralistes et spécialistes ; pharmaciens ; patients ; directeurs d’établissement sanitaires et médico-sociaux ; startuppers ; fondateurs de réseaux ou d’associations de patients, industriels de l’e-santé ; institutionnels ; DSI de structures hospitalières ; médias ; anthropologue.

Enfin est venue la phase d’analyse, de décryptage, de synthèse et de prospective. Au final, le document d’une centaine de pages offre une vision qualitative des pratiques en e-santé pendant la crise Covid, des perspectives qui s’ouvrent dans ce domaine, ainsi que des freins qu’il reste à lever dans le cadre de l’adoption de nouveaux outils numériques.

« En synthèse, la crise a constitué un accélérateur d’adoption pour les usages du numérique en santé. Le regard des professionnels et des patients a changé vis-à-vis du numérique, les coordinations et interactions ont été valorisées, la place et l’autonomie des patients se sont renforcées, des outils ont permis d’apporter plus de lien, de solidarité et d’information. Tout l’écosystème des industriels, des startups et DSI s’est mobilisé. » Dr Nourdine Bensalah, Directeur du Département Territoires et Innovation au SESAN

Alors que l’Île-de-France est confrontée à la deuxième « vague » de la pandémie, ce document donne un éclairage utile sur ces usages digitaux.

Contact presse :

Agence Profile : Olivia Chabbert – ochabbert@agence-profile.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share