Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le CII appelle les dirigeants du G20 à accorder la priorité aux infirmières et à les protéger dans l’intérêt de l’humanité tout entière (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

« Alors que l’ombre de la COVID-19 plane sur la réunion des dirigeants du G20, le Conseil International des Infirmières (CII) les appelle à prendre des engagements clairs en vue d’investir dans les infirmières, les personnels de santé et les systèmes de santé, pour le bien de l’humanité.

La pandémie crée une pression et une tension comme jamais sur nos systèmes de santé et montre à quel point les infirmières sont indispensables à la santé de chacun d’entre nous et à notre capacité de vivre libres et prospères.

Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré : « Alors qu’ils se réunissent ce week-end, les dirigeants mondiaux doivent avoir à l’esprit ces agents de santé dont des milliers ont donné leur vie pour prendre soin des autres durant la pandémie. Le monde est toujours aux prises avec le virus, aussi les dirigeants du G20 doivent faire preuve de solidarité pour la sécurité de l’humanité, de l’ensemble des agents du secteur de la santé et pour la sécurité planétaire. »

« Il est clair que l’absence d’investissement dans les personnels infirmiers et de santé dans le monde a fait que nos systèmes de santé n’étaient pas préparés à cette pandémie et ces personnes en ont directement subi les conséquences : épuisement, surmenage, violences, agressions, infections et hélas, décès. Nos dirigeants politiques doivent désormais non pas applaudir mais mener des actions concrètes pour montrer leur soutien ; l’histoire les jugera sur leurs actions. »

« La réussite d’un programme mondial de vaccination dépend autant du vaccin que du personnel qui le mettra en œuvre. Les infirmières sont en première ligne pour administrer et mettre en œuvre les programmes de vaccination dans le monde et savent que c’est bien plus qu’une simple piqûre dans le bras. Les personnes peuvent hésiter, poser des questions, confier d’autres préoccupations ; pour toutes ces raisons, les infirmières leaders doivent être associées à tous les domaines de la stratégie d’administration des vaccins et se voir accorder la priorité pour le vaccin. Nous devons prendre soin des soignants. »

« Il n’existe pas de panacée, mais l’on n’endiguera pas la pandémie mondiale si l’on n’investit pas maintenant dans les infirmières et les agents du secteur de la santé et si l’on ne leur assure pas un soutien, partout dans le monde. »

« Outre ces mesures immédiates et vitales, le G20 doit présenter une vision d’avenir sur le long terme et saisir cette occasion pour reconstruire nos systèmes de santé sur les cendres de la pandémie, en plaçant les infirmières et les infirmières leaders au cœur du processus. Ils doivent également démontrer leur engagement pour la formation des infirmières et une rémunération juste qui attirera davantage de personnes vers la profession, alors qu’il y a pénurie de six millions d’infirmières. Nous sommes entrés dans cette pandémie avec un personnel réduit de plus de 20 pour cent, soit une infirmière sur cinq, avant même que cela ne devienne la plus grande urgence sanitaire que le monde ait connu, et cela ne doit plus jamais se reproduire. »

Contact presse : madarasz@icn.ch

www.icn.ch

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share