Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Coronavirus en France : « les défis de la campagne de vaccination » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Jean Castex, Premier Ministre, a présenté cette semaine au Parlement la stratégie vaccinale contre la maladie CoViD-19.

Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) plaide inlassablement pour l’organisation en France d’une véritable démocratie sanitaire. Si depuis les années 1990, dans le sillage de la mobilisation citoyenne contre le SIDA, le SNJMG a constaté des avancées dans ce sens, il espérait de nouveaux progrès à l’occasion de la réponse à la pandémie CoViD-19. Hélas, il a constaté une gestion très verticale de la crise et l’a régulièrement regretté depuis Mars 2020.

C’est pourquoi le SNJMG espère que le moment vaccinal pourra marquer un changement positif. Déjà, le SNJMG apprécie d’avoir participé aux auditions de l’OPECST, présidé par Mr. le député Cédric Villani, dans le cadre de la préparation au débat parlementaire (1).

Concernant la vaccination, le SNJMG la voit non comme un remède miracle à la crise (qui pour rappel n’est pas que purement sanitaire) mais comme un outil, nous l’espérons important, à intégrer dans une stratégie mobilisant plusieurs ressources sanitaires (à commencer par les gestes barrières) et non sanitaires.

Dans le cadre d’un accès plein et entier à des soins de qualité, le SNJMG souscrit à la triple priorité affichée par le gouvernement : libre choix, gratuité et sécurité.

Le libre choix de la vaccination écarte l’obligation vaccinale ; c’était un souhait d’une large majorité de la communauté médicale. Ce libre choix impose pour le SNJMG la recherche d’un consentement libre et éclairé de tous les patients : le SNJMG veillera à ce que l’organisation de la campagne vaccinale respecte cet objectif.

Pour la gratuité, le SNJMG veut s’assurer qu’elle se fera sans avance de frais et qu’elle concernera tant le vaccin que les actes (para) médicaux induits. Ceci sera particulièrement important pour les publics précaires (Bénéficiaires AME et CSS) et éloignés du système de soins (personnes en lieu de privation de liberté, migrants et sans domicile fixe) pour lesquels le SNJMG demande une vaccination prioritaire (comme les personnes agées en EHPAD et leur personnel).

Concernant la sécurité de la campagne, le SNJMG demande une médiatisation de l’information scientifique concernant les vaccins proposés et une pharmacovigilance dédiée, simple, efficiente, avec des outils informatiques de gestion décentralisée, sans communication au Health Data Hub tant que celui-ci est supporté par la plateforme Azure de la société Microsoft. Il va de soi soit pour le SNJMG que ce système de pharmacovigilance devra médiatiser régulièrement les informations collectées et analysées.

Concernant les professionnels de santé, nous plaidons pour une campagne interprofessionnelle (ouverte aux médecins, pharmaciens, sages-femmes et IDE) et ne se limitant ni à la médecine libérale (mais ouverte aussi aux organisations humanitaires) ni aux seuls médecins généralistes installés (mais aussi ouverte aux collaborateurs, aux remplaçants et aux internes en stages ambulatoires).

Enfin, en matière de transparence, le SNJMG sera attentif à l’action auprès du ministre des solidarités et de la santé, du conseil d’orientation de la stratégie vaccinale présidé par Mr le Pr Fischer. Si le SNJMG apprécie que le gouvernement ait renoncé à nommer à sa présidence Mr Viossat, en raison de ses précédentes fonctions à des postes de responsabilités d’entreprises internationales du médicament, il regrette que celui-ci ait été vite « recasé » à la tête du conseil suivant la logistique de la vaccination. De même, le choix du Pr Fischer n’est pas sans poser questions au vu de son expérience à la présidence de la concertation citoyenne sur les vaccinations des enfants, qui s’est conclue, selon l’association Formidep, par un triple fiasco : déontologique, scientifique et démocratique. »

Contact: SNJMG – presidence@snjmg.org

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share