Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Confusion vaccinale et coopération entre professionnels de santé » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Ces derniers jours ont été le théâtre d’une grande confusion concernant l’organisation de la campagne vaccinale en France. Il s’agissait d’abord d’organiser des consultations pré-vaccinales par des médecins qui mèneraient à des consultations de vaccination, toujours par des médecins (note 1). Devant la lenteur du processus, le Ministre de la santé Olivier Véran est finalement revenu sur ce dispositif le 5 janvier (note 2) en donnant la possibilité d’enchainer les deux consultations, et en permettant aux infirmier.es de vacciner dans les Ehpad.

Au-delà de l’organisation de la stratégie vaccinale, cette confusion met en lumière un problème récurrent dans l’organisation des soins entre les professionnels de santé en France. L’acte de vaccination en régulièrement l’objet d’un débat sur quel professionnel de santé est habilité à le faire. Les pharmaciens ont par exemple été autorisés à pratiquer la vaccination anti-grippale en 2019 (note 3) dans une atmosphère hostile de la part des autres professionnels de santé libéraux habilités à le pratiquer jusqu’alors : infirmier.es (note 5) et médecins en particulier (note 4).

Les choses paraissent moins complexes au Royaume-Uni où de larges campagnes de recrutement sont facilement lancées par le NHS (note 6) pour rechercher des personnels pour effectuer la vaccination, avec une simple formation. L’acte de vaccination en lui-même est en effet très simple et les personnels peuvent être formés rapidement. S’il est nécessaire d’avoir des médecins ou infirmiers à proximité en cas de réaction grave, il n’est pas nécessaire qu’eux-mêmes effectuent le vaccin, comme l’ont admis d’autres pays bénéficiant d’un système de santé public organisé.

La différence clé réside dans le fait qu’en France, les professionnels de santé libéraux payés à l’acte peuvent vouloir préserver le monopole d’un acte pour des raisons de maintien de revenu. Une des premières choses mises en place par le gouvernement a été de décider de la facturation de la consultation pré-vaccinale, et de la facturation de l’injection du vaccin lui-même (note 7). Ce détail met en valeur l’absurdité d’une telle organisation dans le contexte d’une pandémie où il s’agirait de mobiliser tous les professionnels de santé collectivement, et non individuellement, à l’acte. Un médecin doit-il se motiver à pratiquer la vaccination en comparant ce que vacciner va lui rapporter par rapport à d’autres consultations ?

Notre système de soins désorganisé, où chaque soin doit être motivé par un acte à facturer qui doit être rentable, montre ses limites. La France bénéficie d’un grand nombre de professionnels de santé compétents, mais le paiement à l’acte et le fonctionnement libéral individuel vient bloquer la coopération entre ces professionnels de façon récurrente. On peut aussi citer l’exemple des sages-femmes qui doivent se battre pour demander le droit à pratique des IVG — qui relève entièrement de leurs compétences —  confrontées à des médecins opposés à partager ce monopole (note 8), sans que l’on ne trouve d’autre justification que pécuniaire, puisque que ce serait un véritable service rendu à la santé des femmes, surtout dans un contexte de difficultés d’accès à un médecin le pratiquant.

Pour conclure, la confusion dans la gestion de cette pandémie doit être l’occasion de remettre en question des mécanismes organisationnels de notre système de soins qui viennent entraver la santé publique et l’accès au soin de tous. Nous avons besoin d’une réelle coopération entre professionnels de santé, où les compétences de chacun sont mises au service de la santé de tous, et non limitées dans des cadres obtus pour des raisons de concurrences financières dues au paiement à l’acte et à l’activité libérale individuelle.

Contact presse : presidence@snjmg.org

1 https://www.occitanie.ars.sante.fr/system/files/2021-01/1bis1.FicheSynth%C3%A8sePr%C3%A9parationVaccination_ARSOC_COVID.pdf

2 https://twitter.com/olivierveran/status/1346371103229403136

3 https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000038409863/

4 https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/exercice/conflit-dinterets-melange-des-genres-honteux-des-medecins-braques-contre-la-vaccination-en-pharmacie

5 https://www.ordre-infirmiers.fr/actu/vaccination-par-les-pharmaciens-une-tr%C3%A8s-mauvaise-id%C3%A9e.html

6 https://www.england.nhs.uk/coronavirus/join-the-nhs-covid-19-vaccine-team/#i-dont-currently-work-in-the-nhs-but-would-be-interested-in-a-paid-role

7 https://www.ameli.fr/herault/medecin/actualites/lancement-de-la-vaccination-contre-la-covid-19-cotation-et-remuneration-des-medecins

8 https://www.onssf.org/actualites-professionnelles/communique-de-presse/la-reponse-de-lonssf-au-syngof/

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share