Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les données sur le minimum vieillesse en 2019 sont disponibles sur data.drees (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Nombre d’allocataires de l’Aspa, de l’ASV et des allocations de 1er étage, profil par sexe, âge et « état matrimonial », etc. La DREES met à disposition des données actualisées sur le minimum vieillesse, pour l’année 2019.

Ces résultats sont présentés par régime, montant et département. Un zoom est effectué sur les nouveaux allocataires du minimum vieillesse.

Fin 2019, 601 600 personnes perçoivent l’allocation supplémentaire du minimum vieillesse (ASV) ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), soit 5,9 % de plus qu’en 2018. Le nombre de personnes éligibles au dispositif a en effet de nouveau augmenté suite au plan de revalorisation du minimum vieillesse, de 100 euros en tout pour une personne seule, dans le cadre de la loi du financement de la Sécurité sociale pour 2018. Après une première revalorisation en avril 2018, la deuxième revalorisation prévue a eu lieu en janvier 2019, et la troisième en janvier 2020.

Depuis une dizaine d’années, le nombre de bénéficiaires était resté assez stable, après avoir fortement diminué entre la fin des années 1960 et le début des années 2000 en raison de l’amélioration du niveau des pensions.

Fin 2019, les allocataires reçoivent en moyenne 393 euros mensuels pour l’ASV et 457 euros pour l’Aspa. Le nombre des bénéficiaires du minimum vieillesse est en hausse au régime général (+7,2 %), dans le régime des commerçants et artisans (+16,8 %) et pour les anciens salariés du régime agricole (+6,6 %) alors que celui du Saspa, qui couvre les bénéficiaires n’ayant aucune retraite, diminue légèrement (-1,0 %). Plus d’un titulaire sur deux est une femme seule (célibataire, veuve ou divorcée). Les personnes isolées représentent 75 % des allocataires. En 2019, 44 300 nouveaux allocataires reçoivent l’Aspa, soit 38 % de plus qu’en 2018. Parmi eux, 42 % ont moins de 65 ans et sont donc dans une situation particulière : inaptitude au travail, ex-invalidité, handicap, ancien combattant, etc.

Fin 2019, moins de 50 personnes bénéficient de l’aide à la vie familiale et sociale des anciens migrants, destinée aux étrangers âgés disposant de faibles ressources, et non éligibles à l’Aspa.

Accéder aux données sur data.Drees :

Le minimum vieillesse

Données au 31 décembre 2019

Consulter la documentation sur le minimum vieillesse sur le site de la DREES

>Contact : Muriel Moisy – drees-infos@sante.gouv.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share