Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Attractivité de la pratique avancée : « les grilles indiciaires doivent être revues à la hausse » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Les négociations des grilles indiciaires de la fonction publique hospitalière promises suite au Ségur de la Santé sont en cours.

Monsieur le Ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, a souligné le 17 février 2021 devant les Sénateurs que : « L’Infirmier en Pratique Avancée (IPA) relève de l’expertise d’un praticien médical, cela implique de la part du professionnel une appréciation globale du patient, une démarche diagnostique, une démarche thérapeutique autonome ».

Les grilles indiciaires parues le 12 mars 2020 et déjà dénoncées par les IPA ne sont pas en adéquation avec les responsabilités qui leur sont imputables.

A l’heure d’une volonté politique de promotion d’une gouvernance managériale et clinique, les IPA se désolent que les cliniciens soient une nouvelle fois lésés. Ils attendent une nette revalorisation des grilles indiciaires, à hauteur de leur niveau de formation et de responsabilité.

Un véritable engagement politique doit se traduire dans les faits pour permettre le développement de la pratique avancée et l’exercice de 5000 professionnels d’ici 2023 comme annoncé par le gouvernement. C’est un enjeu d’attractivité et de reconnaissance de la profession infirmière dans le système de santé français.

La fuite des professionnels de santé de la fonction publique hospitalière est déjà une réalité. Il est encore temps d’agir en proposant une augmentation substantielle des grilles indiciaires des IPA qui exerceront dans le public.

La Pratique avancée est un levier majeur de la performance de notre système de santé à l’heure de la transition démographique, soutenons son déploiement !

Contact :
Tatiana HENRIOT
Présidente UNIPA
president@unipa.fr
contact@unipa.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share