Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Vaccination Covid-19: « 180 000 injections réalisées la semaine dernière en HDF, une couverture vaccinale supérieure à la moyenne nationale » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La mobilisation de l’ensemble des acteurs de la vaccination a permis une nouvelle fois la semaine passée de réaliser des injections du lundi au dimanche dans les centres de vaccination et en ville. 179 852 vaccinations ont ainsi été réalisées ces 7 derniers jours, avec une moyenne de 25 693 injections quotidiennes. C’est 46 000 injections de plus que la semaine précédente (133 842 injections du 15 au 21 mars), confirmant ainsi la montée en charge de la vaccination dans la région. Comme les deux week-ends précédents, la région est celle qui a le plus vacciné ces samedi et dimanche avec 54 998 injections, soit plus de 20% des injections réalisées en France.

Pour autant, la vaccination en jours ouvrés reste largement prédominante avec, en mars, plus des 2/3 des injections réalisées du lundi au vendredi.

La meilleure couverture vaccinale avec au moins une dose pour les 50-79 ans

940 960 injections ont été réalisées depuis le début de la campagne de vaccination, dont 750 228 primo injections. La vaccination dans les Hauts-de-France est particulièrement dynamique depuis le début du mois de mars, la couverture vaccinale avec au moins une dose y est désormais supérieure (12,3%) à la moyenne nationale (11,5%). Les HDF ont par ailleurs la meilleure couverture vaccinale de l’hexagone avec au moins une dose sur toutes les tranches d’âges de 50 à 79 ans.

Pour accélérer la campagne de vaccination, l’ARS Hauts-de-France a fait le choix de diminuer au maximum son stock « tampon ». Initialement correspondant à 4 jours d’activité, ce volume de vaccins permet de pallier les éventuels retards ou problèmes logistiques pour ne pas avoir à annuler de créneaux. Ce stock a été réduit à un peu moins de deux jours de vaccination, volume incompressible qui permet de vacciner les lundis et mardis pendant la livraison puis la décongélation des doses de vaccin pour la semaine. La région Hauts-de-France est ainsi la région la plus efficace dans la gestion des stocks des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna. Cette gestion logistique à flux tendu, même si elle offre moins de marges, permet de vacciner plus rapidement les habitants de la région.

Comment sont attribuées les dotations pour les centres de vaccination ?

L’ARS dispose d’une visibilité sur les livraisons régionales hebdomadaires à l’horizon de 5 à 6 semaines, permettant ainsi de répartir dans chaque territoire et centre de vaccination le nombre de doses disponibles selon un principe d’équité territoriale et les capacités de vaccination des centres. Les centres peuvent ainsi avoir une visibilité sur les rendez-vous qu’il est possible d’ouvrir chaque semaine. Au moins 799 530 doses de vaccin Pfize/bioNtech et Moderna sont, en l’état, attendues d’ici à mi-mai dans la région (ces livraisons ne tiennent pas compte des vaccins attribués pour la vaccination en ville).

Cette visibilité est cependant modifiée à court terme lorsque des allocations supplémentaires interviennent de la part du ministère, notamment dans le cadre de la réponse à l’accélération de la circulation virale.  Aux volumes de livraison prévus par semaine sont ainsi venus régulièrement s’ajouter des livraisons supplémentaires, soit pour des territoires à très forte circulation du virus, soit en raison de dotations plus importantes que prévues pour la région, ou encore pour permettre l’ouverture de centres le week-end.

Pour en savoir plus sur l’ARS Haut de France, cliquez ICI.

> Contact presse: thomas.lhuillery@ars.sante.fr – 03 62 72 86 27

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share