Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Les dirigeants mondiaux s’unissent pour lancer un appel urgent en faveur d’un traité international sur la pandémie (Communiqué)

Imprimer la liste
Share
  • 25 chefs de gouvernement et d’agences internationales se réunissent pour un appel conjoint extraordinaire
  • Un nouveau traité signifierait une action politique de haut niveau nécessaire pour protéger le monde des futures crises sanitaires 

La communauté internationale devrait travailler ensemble «vers un nouveau traité international de préparation et de riposte à une pandémie» afin de construire une architecture mondiale de la santé plus robuste qui protégera les générations futures, ont déclaré les dirigeants mondiaux dans un commentaire publié aujourd’hui dans plusieurs journaux du monde entier.

«Il y aura d’autres pandémies et d’autres urgences sanitaires majeures. Aucun gouvernement ou agence multilatérale ne peut à lui seul faire face à cette menace », déclarent les dirigeants dans leur article. «La question n’est pas de savoir si, mais quand. Ensemble, nous devons être mieux préparés pour prévoir, prévenir, détecter, évaluer et réagir efficacement aux pandémies de manière hautement coordonnée. La pandémie de COVID-19 a été un rappel brutal et douloureux que personne n’est en sécurité tant que tout le monde n’est pas en sécurité.

Le principal objectif d’un nouveau traité international de préparation et d’intervention en cas de pandémie serait de favoriser une approche globale et multisectorielle pour renforcer les capacités nationales, régionales et mondiales et la résilience aux futures pandémies. C’est une occasion pour le monde de se rassembler en tant que communauté mondiale pour une coopération pacifique qui va au-delà de cette crise.

Selon l’article, le traité «serait enraciné dans la constitution de l’Organisation mondiale de la santé, faisant appel à d’autres organisations pertinentes essentielles à cet effort, à l’appui du principe de la santé pour tous. Les instruments de santé mondiaux existants, en particulier le Règlement sanitaire international, sous-tendent un tel traité, garantissant une base solide et éprouvée sur laquelle nous pouvons construire et nous améliorer. »

Le commentaire a été signé par JV Bainimarama, Premier Ministre des Fidji; Prayut Chan-o-cha, Premier Ministre de la Thaïlande; António Luís Santos da Costa, Premier ministre du Portugal; Mario Draghi, Premier Ministre d’Italie; Klaus Iohannis, président de la Roumanie; Boris Johnson, Premier Ministre du Royaume-Uni; Paul Kagame, président du Rwanda; Uhuru Kenyatta, président du Kenya; Emmanuel Macron, président de la France; Angela Merkel, chancelière allemande; Charles Michel, président du Conseil européen; Kyriakos Mitsotakis, Premier ministre de la Grèce; Moon Jae-in, président de la République de Corée; Sebastián Piñera, président du Chili; Carlos Alvarado Quesada, président du Costa Rica; Edi Rama, Premier Ministre de l’Albanie; Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud; Keith Rowley, Premier Ministre de Trinité-et-Tobago; Mark Rutte, Premier ministre des Pays-Bas; Kais Saied, président de la Tunisie; Macky Sall, président du Sénégal; Pedro Sánchez, Premier ministre espagnol; Erna Solberg, première minisatrice de Norvège; Aleksandar Vučić, président de la Serbie; Joko Widodo, président de l’Indonésie; Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine; Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé.

Contacts médias: mediainquiries@who.int

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share