Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

« Vaccination : le compte n’est pas bon ! » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Les médecins libéraux sont comme les citoyens français : ils aimeraient bien connaître le nombre de doses de vaccins disponibles sur le territoire. Chacun a pu en faire le constat, aucun des chiffres annoncés par Bercy, le ministre de la Santé, Santé publique France et même le Premier ministre ne concorde ! Le SML a encore pu le vérifier, puisque, vendredi dernier, le nombre de vaccins annoncé par les équipes du ministère de la Santé à l’occasion du point hebdomadaire vaccination avec les syndicats diffère des chiffres annoncés dans le DGS-Urgent reçu lundi. 

Concrètement,  rien ne change puisque les médecins libéraux -et encore pas tous- ne recevront cette semaine qu’un flacon de 10 doses chacun, dans la limite de 40 000 flacons ! Les 3 millions annoncés samedi par la ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie ne sont pas au rendez-vous !

Au moment où le gouvernement veut élargir le nombre de vaccinateurs et mettre en œuvre des vaccinodromes XXL, la moindre des choses serait de connaître le nombre de doses réellement disponibles. Cet exercice de transparence est indispensable pour créer de la confiance.

En outre, compte tenu des retards de livraisons du vaccin d’Astra Zeneca, et de l’assouplissement des conditions de conservation du vaccin ARNm de Pfizer, le SML souhaite que les médecins puissent administrer ce vaccin sans tarder.

Enfin, au moment où la question d’un reconfinement généralisée est en débat, le SML qui constate les effets psychologiques de ces mesures, recommande s’il est encore possible d’y surseoir, de commencer par fermer les lycées et collèges où la circulation du virus est très active emportant la contamination des familles.

Les médecins libéraux sont mobilisés pour accompagner leurs patients face à cette troisième vague et réclament de pouvoir les vacciner plus facilement que ce n’est le cas aujourd’hui, avec des doses de vaccin délivrées au compte-gouttes. Ce n’est pas par la communication mais par la vaccination que l’on fera reculer la pandémie !

Contact presse :  Sylvie Fontlupt  tél. 06 72 82 42 18

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share