Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Campagne budgétaire des établissements de santé pour 2021 : Olivier Véran annonce une hausse inédite des tarifs hospitaliers de 8 milliards d’euros par rapport à 2020 (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Pour mettre en œuvre les engagements sans précédent pris par le gouvernement en faveur des équipes hospitalières dans le cadre du Ségur de la santé, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, confirme que les tarifs des établissements de santé pour 2021 augmenteront de manière inégalée depuis la mise en place de la T2A : + 7,5% en moyenne pour les hôpitaux publics et privés à but non lucratif et + 6,4% pour les cliniques privées à but lucratif. 

 

Ce niveau d’évolution inédit s’inscrit dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2021, qui prévoit une progression des ressources allouées à 92,9 milliards d’€, soit 8 milliards de plus qu’en 2020. Celle-ci traduit notamment l’engagement fort porté par le gouvernement à travers le Ségur de la santé en faveur de la revalorisation salariale des personnels hospitaliers. Outre ce rehaussement substantiel des tarifs hospitaliers, une hausse des enveloppes de dotations finançant les missions d’intérêt général (MIG) est également prévue.

Pour la psychiatrie et les soins de suite et de réadaptation (SSR), les mesures de revalorisation salariale des personnels hospitaliers feront l’objet d’une délégation de crédits dans le cadre de la première circulaire budgétaire pour 2021, afin de les intégrer aux nouveaux modèles de financement dont l’entrée en vigueur est prévue en 2022.

 

Outre ces mesures de revalorisation, les autres engagements portés par le Ségur de la Santé se concrétiseront également dès cette année. Ainsi, 1,5 milliard d’€ de crédits supplémentaires viendront financer les projets hospitaliers, avec notamment 574 millions alloués aux projets d’investissement portés par le fonds de modernisation de l’investissement en santé, 550 millions alloués à l’attractivité des carrières et l’accompagnement des équipes, 100 millions à la réduction des inégalités de santé, 50 millions au soutien à la recherche et 40 millions à l’offre de soutien psychologique de la population, comme le renforcement des moyens des CMP (centres médico-psychologiques) et des PASS (permanences d’accès aux soins) anticipé dès l’automne 2020.

 

Lire la suite du communiqué ICI

Contact presse :

Cabinet d’Olivier Véran

sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share