Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Proximité de l’offre, équité territoriale, optimisation des flux : le point sur la stratégie vaccinale déployée par l’ARS Hauts-de-France (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le rythme de vaccination, exclusivement lié à la disponibilité des doses, est particulièrement dynamique dans les Hauts-de-France depuis le début du mois de mars : au 9 avril, 973 299 personnes ont ainsi reçu au moins une injection (soit un adulte sur 5) et 297 156 personnes sont pleinement vaccinées. La couverture vaccinale régionale avec au moins une dose (16,3%) est supérieure à la moyenne nationale (15,7%), les Hauts-de-France disposant par ailleurs de la meilleure couverture vaccinale de l’hexagone avec au moins une dose sur toutes les tranches d’âges de 40 à 74 ans.

Outre la mobilisation exemplaire de l’ensemble des acteurs de la vaccination, dont les professionnels libéraux qui sont parmi les plus mobilisés de France, plusieurs facteurs contribuent aux performances vaccinales des Hauts-de-France :

Centres de vaccination : l’un des maillages territoriaux les plus denses du pays, en zone rurale comme en zone urbaine.

La région est dotée à ce jour de 157 lieux de vaccination, dont les 2/3 dans des communes de moins de 2 .000 habitants. Il s’agit de l’un des maillages territoriaux les plus denses de France, en particulier en zone rurale. Cette stratégie de proximité souhaitée par l’ARS permet à la très grande majorité des habitants de la région d’être à moins de 20 mn de voiture d’un centre de vaccination. L’ARS veille à disposer d’un nombre et d’une répartition des centres de vaccination dimensionnés à la quantité de vaccins allouée à la région, de façon à ce que chaque centre ouvert dispose d’un volume d’activité significatif et cohérent au regard des ressources humaines mobilisées.

Cette excellente couverture territoriale dans la région Hauts-de-France, y compris et surtout dans les territoires ruraux, explique pourquoi les « méga-centres » d’Etat n’ouvriront leurs portes qu’à la fin du mois de mai ou au début du mois de juin, en fonction des approvisionnements en doses, de façon à préserver l’activité ses centres de petite ou de moyenne taille.

Mobilité : des initiatives pour renforcer encore la proximité de l’offre vaccinale

L’offre de proximité est renforcée par des équipes mobiles existantes ou en cours de déploiement partout dans la région, à l’initiative des acteurs locaux. 16 existent dans la région : 3 dans l’Aisne, 6 dans le Nord, 3 dans l’Oise et 4 dans le Pas-de-Calais. D’autres équipes mobiles sont en préparation dans le Nord et la Somme.

Par ailleurs et suite à l’initiative prise par le Conseil régional des Hauts-de-France, un service de 100 bus permettant d’acheminer des personnes à vacciner va être aux centres de vaccination. En lien avec les professionnels libéraux de proximité, un projet de 15 minibus d’équipes mobiles de vaccinateurs va par ailleurs être travaillé avec les centres de vaccination s’adressant principalement aux populations rurales ou les plus éloignées des lieux de vaccination.

Répartition des doses : l’équité territoriale comme priorité absolue

L’ARS dispose d’une visibilité sur les livraisons régionales hebdomadaires à l’horizon de 5 à 6 semaines, permettant ainsi de répartir dans chaque territoire et centre de vaccination le nombre de doses disponibles selon un principe d’équité territoriale et selon les capacités de vaccination des centres. Cette équité territoriale dans l’accès aux vaccins est une priorité absolue de l’agence depuis le début de la campagne. Elle est suivie chaque jour par nos équipes, de façon à ce que la répartition des vaccins soit effectuée à la maille la plus fine possible : proportionnellement à la population générale de chaque arrondissement.

Optimisation des flux : zéro stock et vaccination 7j/7 

L’ARS dispose d’une visibilité sur les livraisons régionales hebdomadaires des vaccins Pfizer et Moderna à l’horizon de 5 à 6 semaines, permettant ainsi de répartir dans chaque territoire et centre de vaccination le nombre de doses disponibles. Une stratégie du « zéro stock » a été décidée et est gérée au quotidien par l’ARS, pour optimiser les flux et accélérer la campagne de vaccination. Le stock de roulement a ainsi été réduit à un peu moins de deux jours de vaccination, volume incompressible imposé par les contraintes logistiques. La région Hauts-de-France est ainsi la région la plus efficace dans la gestion des stocks des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna.

Depuis le début du mois de mars la vaccination s’organise tous les jours week-end compris dans les 5 départements. Cette vaccination en continu 7j/7 est équilibrée entre les jours ouvrés et non ouvrés avec environ 2/3 des injections hebdomadaires réalisées en semaine et 1/3 les samedis et dimanches. Notre région est celle qui a le plus vacciné ces derniers week-ends, avec plus de 20% des injections réalisées en France. Cette vaccination en continu est principalement permise par des livraisons supplémentaires décidées au niveau national, en raison de la situation épidémique de notre région.

Consulter le site de l’ARS des Hauts de France

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share