Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Covid-19 : plus d’un million d’habitants des Hauts-de-France vaccinés avec au moins une dose ; 2/3 des injections déjà réalisées en avril sont des premières doses (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La barre symbolique du million de premières doses injectées a été franchie cette semaine dans les Hauts-de-France. Au 14 avril, 1.069.576 adultes ont ainsi reçu au moins une injection (soit plus d’un adulte sur 5) et 356.074 personnes sont pleinement vaccinées avec deux doses. Les HDF disposent par ailleurs de la meilleure couverture vaccinale de l’hexagone avec au moins une dose sur toutes les tranches d’âges de 40 à 74 ans. Une dynamique positive et fortement accélérée depuis début mars, permise notamment par la mobilisation des professionnels libéraux et l’activité soutenue des centres de vaccination.

Une vaccination par les professionnels libéraux parmi les plus dynamiques de France

Pour rappel, les allocations de doses à la région Hauts-de-France suivent différents canaux en raison des contraintes logistiques liées à chaque vaccin :

·         les vaccins Pfizer et Moderna sont proposés en centre de vaccination et en établissements de santé en raison des conditions de conservation

·         le vaccin AstraZeneca (AZ) est proposé chez les professionnels de santé en ville, qui le commandent eux-mêmes auprès d’une plateforme nationale. Plusieurs milliers de doses du vaccin AZ ont également été attribuées à des centres de  vaccination lorsque l’ARS a pu disposer d’allocations nationales complémentaires, notamment pour les opérations vaccination renforcée le week-end. Cette mise à disposition de doses du vaccin AZ dans les centres de vaccination reste, néanmoins, exceptionnelle.

Les vaccinateurs libéraux des Hauts-de-France sont parmi les plus mobilisés du pays. Près de 9 pharmaciens sur 10, 6 médecins sur 10 et 1 infirmier sur 3 (entrés récemment dans le dispositif de vaccination) avaient en effet commandé des doses du vaccin AstraZeneca fin mars. Sur les quelques 1.425.650 doses injectées (premières et secondes doses) depuis le début de la campagne de vaccination dans les Hauts-de-France, au moins 271.000 ont été effectuées par les professionnels libéraux dans leurs cabinets, leurs officines ou à domicile, soit une injection sur cinq. Trois injections d’AstraZeneca sur quatre (250.200 sur un total de 331.600 injections) ont par ailleurs été effectuées par ces vaccinateurs libéraux.

Une vaccination en continu 7j/7, avec 44.000 rdv déjà programmés ce week-end dans les centres de vaccination

Depuis le début du mois de mars la vaccination s’organise tous les jours week-end compris dans les 5 départements. Cette vaccination en continu 7j/7 est équilibrée entre les jours ouvrés et non ouvrés avec environ 2/3 des injections hebdomadaires réalisées en semaine et 1/3 les samedis et dimanches. Notre région est depuis début mars la plus dynamique de France le week-end, avec en moyenne plus de 20% des injections réalisées dans le pays.

La vaccination se poursuit ces 17 et 18 avril dans les cinq départements de la région, avec 43.700 rendez-vous vaccinaux déjà programmés, auxquels il faut ajouter environ 20.000 doses du vaccin AstraZeneca mis à disposition des centres de vaccination pour les publics prioritaires. Viendront également s’ajouter à ces cumuls les vaccinations réalisées en ville par les professionnels libéraux. Plus de 80% des 43.700 rdv déjà programmés sont des secondes injections.

Des allocations du vaccin Pfizer plus nombreuses en avril

Pour avril, les prévisions de livraison en vaccins Pfizer et Moderna étaient établies pour la région à 564.000 doses de vaccin ARN, soit 468.000 Pfizer et 96.000 Moderna. Ce sont finalement 587.400 doses de ces vaccins qui seront réparties entre les centres de vaccination ce mois-ci, dont 491.400 doses Pfizer. Au global, 146.850 doses de vaccins ARN ont été livrées à la région la 1ere semaine, 163.500 cette semaine, 117.000 pour la semaine du 19 avril et 160.050 pour la semaine du 26 avril, soit une moyenne de 146.850 doses par semaine, contre en moyenne 105.600 doses pour chacune des cinq livraisons effectuées en mars (hors allocations exceptionnelles et supplémentaires décidées par le gouvernement).

2/3 des injections déjà réalisées en avril sont des premières doses

Le volume important des primo injections effectuées courant mars se traduit mécaniquement par un volume important de secondes injections en avril. Par effet de « vase communiquant », moins de primo injections sont donc réalisées en avril, bien que le nombre de doses allouées à la région soit en augmentation. Ainsi, sur les 666.900 injections effectuées dans la région en mars, 86% étaient des premières injections et 14% des secondes. Sur les 406.000 injections déjà effectuées à ce jour en avril (donnée au 14/04), 65% sont des premières doses et 35% des secondes.

Le stock roulant du vaccin Pfizer est passé à 1,6 jours dans la région

L’ARS dispose d’une visibilité sur les livraisons régionales hebdomadaires des vaccins Pfizer à l’horizon de 5 à 6 semaines, permettant ainsi de répartir dans chaque territoire et centre de vaccination le nombre de doses disponibles. Une stratégie du « zéro stock » a été décidée et est gérée au quotidien par l’ARS, pour optimiser les flux et accélérer la campagne de vaccination. Il s’agit donc d’un indicateur de performance : plus le stock est faible, plus vite les doses profitent aux personnes éligibles à la vaccination. Le stock de roulement – volume incompressible imposé par les contraintes logistiques – a de nouveau été réduit par l’ARS HDF pour atteindre désormais 1,6 jours de vaccination. La région Hauts-de-France est ainsi la région la plus efficace dans la gestion des stocks du vaccin Pfizer.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share