Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le réseau de Paralysie Cérébrale France forme des demandeurs d’emploi au métier d’accompagnateur de personnes en situation de handicap (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Dans le prolongement de la situation extrêmement tendue de l’emploi dans le secteur médico-social, largement amplifiée par les incohérences du « Ségur de la santé », l’ADIMC de la Haute-Savoie a décidé de former des demandeurs d’emploi au métier d’accompagnateur de personnes en situation de handicap avec le soutien d’un certain nombre de partenaires institutionnels régionaux de l’emploi et de la formation. Cette action de formation et d’adaptation à l’emploi de six semaines vise à former des professionnels de l’accompagnement des personnes adultes handicapés et à répondre à la situation critique qu’un certain nombre d’établissements hauts-savoyards rencontrent faute de professionnels qualifiés en nombre suffisant.

« Alors que la situation de l’emploi dans le secteur médico-social était déjà très tendue, le Ségur de la santé a complètement déstabilisé nos organisations avec des démissions et des tensions très fortes en termes de recrutement. Des professionnels quittent le champ du handicap pour intégrer les EHPAD ou le secteur hospitalier. » : ce constat est aujourd’hui celui de la plupart des directeurs de structures médico-sociales qui œuvrent dans le domaine du handicap. Il tend à s’accentuer et toutes les régions sont aujourd’hui touchées.

« Le Ségur de la santé a été véritablement l’accélérateur d’un déclassement et d’une paupérisation de la filière. » indique Jacky VAGNONI, Président de Paralysie Cérébrale France.

« L’ADIMC de la Haute-Savoie n’échappe pas à cette situation et doit de plus faire face à des problématiques transfrontalières avec la Suisse où les salaires sont plus élevés. » précise Joëlle PETIT-ROULET, Présidente de l’ADIMC de la Haute-Savoie.

L’ADIMC de la Haute-Savoie se mobilise pour former des professionnels aux spécificités du handicap

Le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) de l’Herydan recense, par exemple, quelques 20 postes vacants sur les 45 accompagnateurs du quotidien : aides-soignants, aides médico-psychologiques et assistants éducatifs et sociaux. « Cette pénurie de professionnels met en très grandes difficultés nos établissements et nos professionnels au détriment de la qualité de l’accompagnement des usagers. » ajoute Joëlle PETIT-ROULET.

Cette situation inacceptable a conduit, en décembre 2020, les élus associatifs et la direction générale de l’ADIMC de la Haute-Savoie à se rapprocher du GRETA de la Savoie pour créer une formation spécifique locale au métier d’accompagnateur d’adultes handicapés à destination des demandeurs d’emplois.

Une action de formation conduite avec le soutien des acteurs régionaux de l’emploi et de la formation professionnelle 

Cette opération a été rendue possible grâce au soutien d’un certain de nombre de partenaires institutionnels et d’opérateurs de la formation. La Région Auvergne Rhône-Alpes, le GRETA de la Savoie, Pôle Emploi, le CRPE (Comité Régional pour l’Emploi) et la Direction de la Formation et de l’Orientation (DFOR) de la région Auvergne Rhône-Alpes ont répondu positivement à la sollicitation de l’ADIMC de la Haute-Savoie pour mettre en place en un temps record une formation d’adaptation à l’emploi de 6 semaines sous forme de CARED (Contrat d’Aide au Retour à l’Emploi Durable).

Cette formation, dont le coût total est de 25 200 €, est prise en charge financièrement à 80% par la Région Auvergne Rhône-Alpes et à 20% par l’ADIMC de la Haute-Savoie. Pôle emploi a largement informé ses allocataires (14 000 candidats destinataires de courriels ou de SMS). 160 personnes ont manifesté leur intérêt et 47 d’entre elles ont été reçues suite à l’étude de leur dossier de candidature. 16 personnes ont été finalement retenues pour intégrer la formation sur le site du Foyer d’Accueil Médicalisé de l’Hérydan.

« La qualité des profils recrutés et l’engagement des professionnels de l’établissement et des  formateurs ont permis à ces stagiaires de découvrir un métier  porteur de sens. Dix d’entre eux ont d’ores-et-déjà signé un contrat avec l’ADIMC de la Haute-Savoie à l’issue de cette formation. Le challenge pour nous est maintenant de compléter leur formation pour les aider à acquérir une véritable qualification puis de les fidéliser dans le secteur auprès des personnes en situation de handicap. Ceci ne sera possible qu’à la condition de disposer d’une rémunération décente et c’est tout l’enjeu des discussions qui ont actuellement lieu sous l’égide de la Mission LAFORCADE entre les partenaires sociaux visant à revaloriser durablement les fonctions du soin et de l’accompagnement. Espérons que nos associations soient entendues, la qualité de vie de nos résidents en dépend. » conclut Françoi s REVOL, directeur général de l’ADIMC de la Haute-Savoie.

Contact presse : Anne de LANDER – annedelander@gmail.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share