Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Certificat vert numérique: les États membres s’accordent sur des spécifications techniques (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Un mois après la proposition de la Commission relative à un certificat vert numérique, les représentants des États membres au sein du réseau « Santé en ligne » se sont mis d’accord sur des lignes directrices décrivant les principales spécifications techniques pour la mise en œuvre du système. Il s’agit d’une étape cruciale pour la mise en place de l’infrastructure nécessaire au niveau de l’UE. Parallèlement, les États membres sont encouragés à déployer les solutions techniques nécessaires à l’échelon national. Il est très important de progresser dans la mise en œuvre technique parallèlement au processus législatif en cours, afin d’assurer le déploiement des certificats verts numériques dans l’ensemble de l’UE d’ici à juin 2021.

Les spécifications techniques adoptées couvrent la structure des données et les mécanismes d’encodage, y compris le code QR, qui garantiront que tous les certificats, qu’ils soient numériques ou sous forme papier, puissent être lus et vérifiés partout dans l’Union.

Les lignes directrices décrivent également le portail de l’UE. Une fois mis en place par la Commission, celui-ci permettra le partage des clés de signature électronique de manière à ce que l’authenticité des certificats verts numériques puisse être vérifiée dans toute l’UE. Aucune donnée à caractère personnel des titulaires de certificats ne transitera par le portail, car la vérification des certificats ne le nécessite pas.

Enfin, les lignes directrices décrivent des solutions de référence en ce qui concerne les logiciels devant servir à la délivrance des certificats verts numériques; une appli de référence pour vérifier les certificats; et un modèle d’appli de portefeuille électronique pour permettre aux utilisateurs de les conserver. Même s’il appartient aux États membres de mettre en place ces systèmes au niveau national, les solutions de référence, sur lesquelles les États membres pourront s’appuyer, contribueront à accélérer le déploiement. Leur code source sera ouvert et elles seront disponibles d’ici la mi-mai.

Lire la suite sur le site de la Commission européenne

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share