Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Numéro unique de réponse aux appels d’urgence : « SAMU, communauté hospitalière, élus, protection civile et ambulanciers alertent sur une fausse bonne idée » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

La proposition de loi sur la mise en place du 112 comme numéro unique de réponse aux appels d’urgence arrive en séance publique à l’Assemblée nationale le mercredi 26 mai.

Dans une tribune publiée le 22 mai dans le JDD, près de 250 personnalités (SAMU, communauté hospitalière, parlementaires et élus locaux) s’inquiètent que certaines dispositions de la proposition de loi dite ‘Matras’ s’apprêtent à être votées sans qu’une concertation suffisante ait eu lieu avec les acteurs de santé concernés, et sans que nos concitoyens aient pu prendre conscience de ses conséquences sur leurs urgences vitales.

Ainsi, la PPL envisage la création d’un numéro unique de réponse aux appels d’Urgence : le 112 réunirait le 15 (le Samu), le 17 (la police) et le 18 (les pompiers) et aurait pour objectif de dissocier les appels concernant la santé entre le ‘très urgent’ et le ‘moins urgent’.

Les signataires alertent sur le fait que consacrer le 112 comme numéro d’appel d’urgence unique pour tous les services reviendrait à faire le choix d’une réponse à la fois moins efficace voire dangereuse, et plus coûteuse pour le contribuable, et appellent à ne pas choisir une solution simpliste au détriment du projet de « Service d’Accès aux soins » voulu par les pouvoirs publics et la communauté médicale.

Contact presse : Havas – communicationfhf@havas.com

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share