Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Le CII appelle les dirigeants du G7 à placer les infirmières au cœur d’un nouveau traité relatif aux pandémies, après que l’OMS a confirmé qu’à ce jour, 115 000 agents de santé et d’aide à la personne sont morts de la Covid-19 (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Le Conseil International des Infirmières (CII) estime que l’énormité de ce bilan tragique parmi les agents de santé exige une action rapide et radicale des dirigeants du Groupe des sept (G7) principaux pays avancés.

Le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Dr Tedros, a confirmé le nombre de décès parmi les personnels de santé et d’aide à la personne lors de la récente Assemblée mondiale de la Santé (AMS), qui s’est tenue en visioconférence depuis Genève (Suisse), du 24 au 31 mai 2021.

S’exprimant avant la réunion du G7, qui se tiendra la semaine prochaine au Royaume-Uni, Howard Catton, le Directeur général du CII, a déclaré :

« Aux yeux des infirmières, la réunion de cette année de l’Assemblée mondiale de la Santé est celle qui fait le plus date, pour des raisons dont nous souhaitons nous souvenir, mais aussi pour des raisons que nous ne devons jamais oublier. »

« Lors de son allocution liminaire, le Dr Tedros nous a révélé qu’au moins 115 000 agents de santé et d’aide à la personne sont morts après avoir contracté le coronavirus. Je ne connais pas de précédent où autant d’agents de santé et d’aide à la personne soient morts à cause d’une seule maladie. Ce bilan équivaut à plus de 200 agents de santé et d’aide à la personne mourant chaque jour depuis le début de la pandémie, et encore, les rapports sur les infections et les décès sont fragmentaires. Le Dr Tedros a déclaré que cette absence de données est scandaleuse, et je suis d’accord avec lui : très ouvertement, c’est une honte. »

« Néanmoins, c’est également la première fois que les Orientations stratégiques mondiales pour les soins infirmiers et obstétricaux sont adoptées en salle à l’AMS et à l’unanimité. Et son message est on ne peut plus clair : nous devons investir dès maintenant dans la formation, le leadership, les emplois et la pratique des soins infirmiers, et il faut que les États Membres s’approprient leur nouvelle stratégie et l’applique sans délai. »

« Évidemment, par une tragique ironie, si nous avions agi avant, les personnels de santé auraient été mieux protégés et moins de nos collègues seraient morts. C’est pourquoi nous devons faire tout notre possible dès maintenant pour que cette situation ne se reproduise plus jamais. Je crois cela possible, mais cela suppose que nos dirigeants fassent preuve du même courage, de la même audace et de la même bravoure que les infirmières et les autres agents de santé tout au long de cette pandémie. »

« C’est la raison pour laquelle Annette Kennedy, la Présidente du CII, appelle cette semaine l’attention des dirigeants du G7 pour qu’ils ne fassent rien de moins que cela. Ils doivent élaborer et approuver un traité mondial relatif aux pandémies, qui permettra de mieux préparer et renforcer nos systèmes de santé, et placera la protection et la sécurité des infirmières et des agents de santé au cœur même du traité. »

« Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons faire en sorte qu’il ne se répète pas. Pour honorer la mémoire de celles et ceux que nous avons perdus, il est temps pour le monde de s’unir, de prendre en main notre avenir et d’écrire une histoire dont les générations à venir seront fières. »

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Gyorgy Madarasz, attaché de presse, madarasz@icn.ch

www.icn.ch

Le Conseil International des Infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant les millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

 

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share