Filtres
Type d'information
Secteur
Zone géographique
Période
Tri

Régulation des pratiques de « thérapies complémentaires » (Communiqué)

Imprimer la liste
Share

Certains patients font appel à des thérapies dites complémentaires, parfois au détriment de thérapeutiques validées scientifiquement, considérant souvent que ces dernières ne satisfont pas suffisamment leurs attentes ou par inquiétude d’effets indésirables éventuels.

La demande existe montrant un besoin des patients, ce qui génère un développement de ces pratiques sans garanties d’efficacité ni d’innocuité ainsi qu’une distribution par des personnes ayant le plus souvent des formations sans validation nationale.

Si des thérapies complémentaires sont parfois nécessaires, des dérives inacceptables associées sont souvent observées.

L’Académie nationale de Pharmacie rappelle que :

    • la pratique et l’usage de thérapies non validées sont potentiellement liés à des risques sanitaires et/ou de retards/pertes de chance de guérison ;
    • l’arrêt de traitements conventionnels ou l’apparition d’effets toxiques en cas de prises concomitantes de thérapies complémentaires, sans avis médical, peuvent induire des effets particulièrement délétères dans des cas de maladies graves et notamment de cancers ;
    • l’enseignement des thérapeutiques est exclusivement réalisé au sein des facultés de santé dans le cadre de programmes nationaux ;
    • les traitements qui sont validés par des instances scientifiques internationales et nationales doivent être délivrés par des professionnels de santé dûment autorisés.

Lire la suite du communiqué ICI

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share